La tessiture des voix

with 24 commentaires

Chorale

Lors de conversation autour du chant ou d’une chorale nous avons presque tous entendu un jour cette question :  » Quelle est ma tessiture ? « .

Rappelons-nous tout d’abord ce que veut dire la tessiture :

La tessiture est l’amplitude, l’étendue des sons du plus grave au plus aigu, que peut produire une voix. C’est la partie du registre vocal qui est couvert avec un maximum d’aisance.

Il existe une multitude de voix différentes, autant qu’il existe de personnes. Pour le dire autrement, chaque voix est unique. Cependant nous pouvons établir un premier classement général des voix, du grave vers l’aigu :

Basse

C’est la voix d’homme la plus grave. Elle se décline en 2 sous-catégories :

  • la basse noble, voix sonnant particulièrement bien dans le grave
  • la basse contre, faisant merveille dans l’aigu

Baryton

C’est la voix masculine intermédiaire entre la basse et le ténor. Le baryton se décline en 2 sous-catégories :

  • le baryton dramatique, la voix large et puissante
  • le baryton lyrique, voix souple et chantante

Ténor

Voix d’homme la plus puissante et la plus élevée. Elle se décline en sous-catégories variables selon les ouvrages :

  • le ténor dramatique, voix sombre au grave proche du baryton
  • le ténor lirico-spinto, voix puissante et timbrée.
  • le ténor lyrique, voix brillante réservée aux longues mélodies. Pour le public, il représente l’archétype du ténor. C’est le registre de Roberto Alagna ou de Luciano Pavarotti.
  • le ténor léger, voix souple dans l’aigu, au timbre clair et aux vocalises faciles
  • le haute-contre, ténor aigu utilisé dans l’opéra baroque

Alto (ou contralto)

C’est la plus grave des voix de femme. D’une grande étendue, puissante avec un timbre légèrement couvert et mat, elle est l’une des plus belles voix féminines. De par sa teinte triste et profonde, son timbre ne devient jamais vulgaire.

Mezzo-soprano

Voix à mi-chemin entre l’alto et le soprano, permettant de jouer de nombreux rôles. C’est pour cette voix qu’une grande partie du répertoire lyrique est écrit. Elle se décline en 3 sous-catégories :

  • Mezzo-soprano dramatique
  • Mezzo-soprano colorature
  • Mezzo-soprano lyrique

Soprano

C’est la plus aiguë de toutes les voix. Elle peut être celle d’un enfant ou celle d’une femme. Elle se décline en 5 sous-catégories :

  • soprano dramatique, voix puissante et large
  • soprano lirico-spinto, voix très puissante et timbrée avec possibilité d’aigus légers (c’est la voix de Maria Callas)
  • soprano lyrique, voix au médium solide avec possibilité d’agilité dans l’aigu
  • soprano léger, voix fluide évoluant avec aisance dans l’aigu
  • soprano colorature, voix capable de virtuosité dans le suraigu (c’est celle de Nathalie Dessay)

schema-des-principales-voix-2

C’est l’épaisseur moyenne des cordes vocales ainsi que les muscles thyro-aryténoïdiens qui déterminent le classement anatomique des voix, comme les cordes d’un violon ou d’un violoncelle par exemple se désignent par leur épaisseur.

Ainsi, les voix se différencieront selon :

  • l’anatomie
  • le timbre (la couleur vocale) : chaud ou froid, clair ou couvert, rond ou dur, terne ou brillant, etc…
  • la puissance ou la douceur
  • l’histoire psychologique et corporelle de chacun.

C’est pourquoi deux voix peuvent avoir la même tessiture et pourtant se classer différemment.

 

Et vous, connaissez-vous bien votre voix ?

Laissez un commentaire ci-dessous.

 

Crédit photo : benclementphotography

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (22 votes cast)
La tessiture des voix, 3.7 out of 5 based on 22 ratings
La tessiture des voix
4 (80%) 5 votes

Comments

comments

24 réponses

  1. louriac corinne
    | Répondre

    bonjour Barbara

    je fais du chant lyrique depuis 6 ans et ma prof me dit que j’ai une voix mezzo soprano, la plupart de ses élèves femmes sont des sopranos, de ce fait parfois je me trouve un peu à part . A-t-on une tessiture « à vie » ou bien peut-on changer de tessiture durant le courant d’une vie? j’apprends également le piano depuis 3 ans, j’ai découvert votre site par hasard; il est très bien construit. Bravo pour tout ce que vous faites, c’est super et très bien construit.
    merci.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Corinne. Il est impossible d’évoluer vers de grands écarts de registres, comme de soprano vers basse. En revanche, avec de la persévérance et un travail adapté à votre voix, vous pourrez sans nul doute augmenter votre tessiture dans les aigus comme dans les graves. Pour y parvenir, cherchez d’abord à travailler tout en douceur vos sensations corporelles. Soyez bien ancrée au sol dans une position idéale pour votre diaphragme, les épaules et la nuque détendues, puis commencez ainsi à respirer en utilisant votre ventre (respiration ventrale). Chantez les notes aigües qui vous semblent difficiles, bouche fermée sur le son « m », très piano, sans forcer. Une fois à l’aise avec ce type d’exercice, vous découvrirez qu’il vous est possible de chanter les notes que vous craigniez auparavant. Faites les choses progressivement et avec douceur. Ecoutez votre voix intérieure. Bon courage à vous.
      A très bientôt.

      • louriac corinne
        | Répondre

        Merci beaucoup Barbara pour vos précieux conseils. Il est vrai que lorsque je ne suis pas stressée, et que je suis très détendue j’arrive à chanter des notes très hautes. Mais perso je suis plutôt de nature stressée voila pourquoi cela pose parfois problème. J’aime beaucoup votre site, j’ai beaucoup apprécié les leçons sur les rythmes, car j’apprends le piano depuis 3 ans et ma prof ne veut pas trop me faire travailler avec un métronome aussi ce n est pas évident pour moi pour bien jouer dans les rythmes. Merci mille fois. A très bientôt sur votre site.
        Corinne

    • Sandrine
      | Répondre

      Bonjour Corinne, un connaisseur en chant vous le dira certainement mieux que mois : il est possible de faire plus ou moins évoluer sa tessiture ( avec bien évidemment des marges réalistes) mais il n´est pas possible de changer son registre .
      D´autre part, il ne faut pas confondre chanter dans un registre et avoir naturellement ce registre ; vous pouvez, par exemple, chanter admirablement dans un registre de soprano parce que vous avez travaillé dans ce registre, ce n´est pas pour cela que vous êtes naturellement soprano .
      La vraie voix de soprano est finalement pas si fréquente que cela, il faut faire attention aux diagnostics de certains profs qui classent leurs éleves non pas en fonction de ce qu´ils sont vraiment mais en fonction des registres les plus demandés, les plus choyés . Sur un ensemble de cent chanteuses cataloguées comme  » sopranos », sûrement au moins 70% sont en réalité intermédiaires entre mezzo-soprano et soprano .

      Bonne soirée á vous !

  2. Sandrine
    | Répondre

    Maria Callas avait, en réalité, une voix naturelle intermédiaire entre le soprano et le mezzo-soprano car elle montait, de maniere exploitable, plus haut que la large majorité des mezzos ( au-dessus du contre-ut) et descendait plus bas qu´une soprano  » pure laine » ( au-dessous du la 2),
    la voix  » fixée » qui se rapprochait le plus de sa nature était celle de soprano dramatique colorature . Le véritable soprano dramatique n´est en fait, logiquement, pas un soprano au sens littéral du terme car il peut, selon les chanteuses, descendre aussi bas qu´une mezzo ou qu´une alto en étendue : c´est un intermédiaire entre soprano et mezzo, on l´appelle  » soprano » seulement parce que ses aigus sont plus clairs que ceux d´un mezzo franc .
    Joan Sutherland avait également ce type de voix tres rare, elle avait
    d´ailleurs commencé ses études de chant comme mezzo-soprano.

    Tres bonne soirée á vous !

  3. Sandrine
    | Répondre

    J´oubliais ; colorature parce que Callas avait une tres belle maîtrise de
    l´agilité mais il est évident que les sopranos dramatiques ne sont pas toutes colorature .

  4. corinne
    | Répondre

    bonjour, je voudrais savoir dans quelle tessiture se situe ma voix

    en voix pleine, sur un clavier piano, je chante du MI3 au DO5
    en voix de tête, du FA4 au FA5

    merci beaucoup,

    bonne journée

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Corinne,
      Il m’est malheureusement impossible de vous donner une réponse correcte sans vous entendre chanter. Beaucoup de facteurs entrent en jeu pour déterminer une voix : puissance, timbre, etc.
      Essayez de trouver quelqu’un qui puisse vous entendre chanter : un chef de chœur ou un professeur de chant, par exemple. Bonne recherche et à bientôt.

  5. ICIDEMAIN
    | Répondre

    Je dois dire que cette histoire de tessiture qui certes a son importance est un tant soit peu préjudiciable pour les choristes voire les solistes car trop souvent le chef de choeur vous classe dans la tessiture qu’il détermine sans jamais s’inquiéter des souhaits du choriste. Je pense, bien qu’étant novice, qu’il faut aussi s’intéresser au registre que souhaite chanter un choriste par exemple; ensuite là ou on se retrouve c’est sur les possibilités physiques.Ne pas oublier aussi que certains chefs de choeur commettent des erreurs et telle basse sera en fait un baryton voire un ténor dramatique,l’inverse étant possible aussi!

  6. Mary
    | Répondre

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir ce que vous pensez de ma tessiture vocale:
    Je vous envoie quelques extraits de mes concerts:
    Avec orchestre:

    Air du saule d’Otello de Verdi: http://www.youtube.com/watch?v=dtzYotLbF6o

    Ave Maria de Verdi (répétition) : https://www.youtube.com/watch?v=o9DZxXUkgTo

    Laudamus te de Mozart: http://www.youtube.com/watch?v=PuWHymLzwAQ

    Lobgesang de Mendelssohn: https://www.youtube.com/watch?v=4vk-01XdeZc

    Avec piano:

    Madre pietosa vergine, Verdi: https://www.youtube.com/watch?v=F9JCKqTKh8c

    Du bist der Lenz de Wagner : http://www.youtube.com/watch?v=BScySgZ8w5k

    Aria de Frau Fluth de Nicolaï: https://www.youtube.com/watch?v=c5WrONBR3tk

    Mélodies polonaises de Chopin

    https://www.youtube.com/watch?v=Tw-siafsPIY

    Come e felice, Mozart http://www.youtube.com/watch?v=-mqu-gQqvSI

  7. Boupouet Jason
    | Répondre

    un homme peut-il être alto?

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Jason,
      Un homme ayant une tessiture d’alto se rencontre très rarement. Dans ce cas, il est appelé contre-ténor.

  8. Audrey
    | Répondre

    Bonjour,
    Qui pourrait me dire qu’elle est ma tessiture ? Svphttp://youtu.be/IXOC8_yCpis
    Merci beaucoup
    acidenea@hotmail.fr

  9. genovese
    | Répondre

    bonjour Barbara,
    j’apprécie vos conseils , j’aimerai savoir ce que veut dire une partition a droit voix ou quatre voix pour le piano.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Genovese,
      Une partition à 2, 3 ou 4 voix signifie que 2, 3 ou 4 lignes mélodiques se superposent et s’entrecroisent, comme si plusieurs instruments monodiques jouaient ensemble. Par exemple, dans les inventions et sifonias BWV 772 à 801 de J.S. Bach, les inventions sont toutes à 2 voix et les sifonias à 3 voix.

  10. alex
    | Répondre

    Bonjour, je descend en voix de poitrine assez bas, jusqu’au Fa1 voir Mi1 site suis en forme; cependant je ne monte ensuite avec cette voix que jusqu’au Do3. Après je dois utiliser la voix de tête et j’atteins le contre-ut. Alors ma question est de savoir si la tessiture de l’homme est uniquement délimitée par ces capacités en voix de poitrine ou si la voix de tête compte aussi. Peut-on « gagner » des notes en voix de poitrine? Si oui comment?
    MERCI et bon week-end.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Alex,
      La tessiture de l’homme est uniquement déterminée par la voix de poitrine. Le voix de tête est réservée aux contre-ténor (ou haute-contre). On peut bien-sûr augmenter sa tessiture grâce à un travail spécifique avec un bon professeur de chant. A bientôt.

  11. Nina
    | Répondre

    Je suis soprano dramatique. J’ai un gros problème: je ne sais pas passer de ma voix grave à ma voix aiguë, je ne peux donc pas chanter au milieux de la portée. Mon professeur de chant n’arrive à rien m’expliquer. Je suis un peu désespérée. J’aimerais savoir quoi faire parce que ça me fait un gros « trou » dans la voix. J’aimerais aussi savoir d’où ça vient et si je suis vraiment soprano dramatique finalement.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Nina,
      A distance, il m’est impossible de vous répondre. Je vous conseille de recueillir des avis auprès d’un autre professeur ou d’un chanteur (ou chanteuse) expérimenté, ou bien encore auprès d’un chef de chœur. N’hésitez pas à demander un « diagnostique » à un professeur de chant d’un conservatoire. Bon courage et à bientôt.

  12. Yves Abramovici
    | Répondre

    Bonjour Barbara, merci d’abord pour votre amour de la musique communicatif et pour votre patience avec toutes nos questions. J’ai beaucoup utilisé votre séquence d’échauffement pour la voix.
    Je suis un débutant (tardif…) en chant lyrique, avec un registre de baryton-basse (+/- 2 octaves entre le fa au-dessous du do2 et le mi au-dessus du do3). Je voudrais acquérir un petit claver numérique comme guide-chant pour m’aider à répéter mes airs . Or je ne trouve que des quasi-jouets avec à peine 3 octaves, sans possibilités de transposition et avec des touches étroites comme le Casio SA-77 mini-clavier 44 touches ou alors des grands claviers 61 touches sensibles comme Yamaha PSRF50 qui a 5 octaves, c’est mieux mais ce serait un guide-chant très encombrant (1 m de long) et je n’utiliserais presque aucune des possibilités qui font son prix.
    Connaissez-vous d’autres possibilités et que me conseillez-vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse. Yves (59)

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Yves,
      Malheureusement, je ne connais pas ce gendre de matériel. Bonne journée !

  13. Camille Prn
    | Répondre

    Bonjour,
    Je prend des cours de chant depuis cette année et il y a quelques jours ma professeure de chant m’a dit que je suis une soprano colorature et je ne sais pas vraiment comment m’y prendre avec ma voix. J’ai l’habitude de chanter des chansons normal comme du rock ou du pop donc je suis un peu perdue.
    Ma professeure m’a dit que je pouvais chanter la flute enchantée et effectivement j’y arrive aisément ainsi que d’autres musiques lyriques aigu et j’atteins le contre fa mais je ne sais pas vraiment jusqu’à quelle note je peux aller et si ma voix peux encore monter plus haut…
    D’après mes parents et les gens que je connais, il y a peu de soprano colorature et il faudrait que je fasse de l’opéra car ce serait dommage si je n’en fait pas mais j’ai besoin de quelques conseilles à vrai dire.
    Merci d’avance

  14. Zougmore Leonce
    | Répondre

    bj j joue au piano et j voudrai savoir si quelq1 monte la gamme jusqu a un note par exempl sol 3em octav il es d qel voix(alti tenor bass ou sopran).en d autr term comen reconnaitr la voix d une person grac au note du piano.merci d avance pour l aide

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour, regardez le tableau sur la page, il vous indique les notes sur le piano. A bientôt.

Répondre