Cours de piano : en privé ou au conservatoire ?

with 2 commentaires

Il existe 2 statuts de professeurs de piano, selon qu’ils exercent :

  • en profession libérale (les professeurs particuliers)
  • en conservatoire ou école de musique

(ils exercent parfois dans les deux en parallèle)

 

Le professeur en cours particulier privé

Sous cette appellation, on rencontre vraiment de tout : de l’escroc pur et simple au pianiste pédagogue génial, en passant par l’élève inexpérimenté qui veut se faire un complément financier. N’importe qui, après quelques mois de cours de piano ou de synthé, peut se déclarer professeur de piano car la profession n’est pas réglementée.

Sur Internet, on trouve quantité de personnes pour donner des cours de piano à des tarifs défiant toute concurrence. Il n’est pas rare de trouver des personnes proposant des packs d’enseignement du type « donne cours de piano, synthé, orgue, accordéon, solfège ». Dans 90% des cas, ces offres ne sont pas sérieuses et sont donc à rejeter. Comment un professeur qui a passé des milliers d’heures pour maîtriser son instrument aurait-il pu trouver le temps pour véritablement en maîtriser un autre ?

A contrario, je connais d’excellents pédagogues qui exercent en profession libérale. Ce sont souvent des professeurs généreux, compétents et très à l’écoute de leurs élèves. Ces professeurs passionnés aiment transmettre leur savoir-faire et n’hésitent généralement pas à se remettre en question.

Je vous recommande donc d’être très vigilant dans le choix du professeur.

Un bon enseignant est quelqu’un qui va motiver et inspirer ses élèves. Il doit allier connaissances, compétences et enthousiasme pour la musique. Il doit posséder les aptitudes pour encourager ses élèves à continuer toujours plus loin.

 

Les 4 erreurs à ne pas commettre :

  • Choisir un professeur parce qu’il n’habite pas loin de chez vous (les bons professeurs sont rares; faire quelques kilomètres pour les trouver peut s’avérer bénéfique sur le long terme)
  • Choisir un professeur parce qu’il ne prend pas cher (on verra dans l’article Le tarif des cours de piano que ceux-ci doivent être en relation avec les compétences)
  • Choisir un professeur parce qu’il a l’air sympa et dynamique (la sympathie n’est pas un critère de compétence. Mais si les deux sont réunis, alors n’hésitez pas…)
  • Choisir un professeur parce que quelqu’un qui ne connaît rien au piano vous le recommande car sa voisine ou son beau-frère prend des cours avec lui. (mieux vaut tenter d’apprécier le résultat en écoutant jouer un de ses élèves)

Assurez-vous également qu’il enseigne le style musical que vous recherchez.

IMPORTANT : Les cours doivent se dérouler sur un vrai piano (ce qui ne vous empêche pas d’avoir un piano numérique à la maison) et dans un endroit calme et propice à la concentration.

En cas de doute, n’hésitez pas à changer de professeur !

 

Le professeur au conservatoire

Avant tout, il n’est pas inutile de rappeler qu’il existe en France plusieurs catégories de conservatoires :

  • Le CRC (Conservatoire à Rayonnement Communal)
  • Le CRI (Conservatoire à Rayonnement Intercommunal)
  • Le CRD (Conservatoire à Rayonnement Départemental)
  • Le CRR (Conservatoire à Rayonnement Régional)
  • Le CNSMD (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse) – Ces établissements de très haut niveau délivrent des diplômes à vocation professionnelle. Il en existe deux en France, un à Paris, l’autre à Lyon.

A moins de posséder un cours de piano jazz ou de musiques actuelles, le conservatoire axe principalement son enseignement sur la musique classique. Le cursus des études est généralement découpé en 3 cycles dont chacun dure environ 4 ans. Les CRD et CRR proposent un 4e cycle pré-professionnel, dit « cycle spécialisé », lequel prépare à l’obtention du DEM (Diplôme d’Etudes Musicales). Le DEM est le plus haut diplôme délivré par ces conservatoires.

Bien des personnes ne connaissant pas la musique pensent qu’en s’inscrivant dans un conservatoire elles vont avoir la garantie de trouver des professeurs de qualité. Cela est vrai dans la majorité des cas.

En théorie, pour enseigner dans un conservatoire, les professeurs doivent être titulaires du D.E. (Diplôme d’Etat) ou du C.A. (Certificat d’Aptitude). Cela signifie que l’Etat reconnaît officiellement ces professeurs comme étant aptes à enseigner. Or, basés à 80% sur des compétences techniques et culturelles, ces diplômes ne garantissent pas des aptitudes pédagogiques des candidats. 

Personnellement, j’ai eu des professeurs remarquables lorsque j’étais élève au conservatoire. Je connais également un certain nombre de professeurs diplômés, excellents pianistes parfois, qui sont de piètres pédagogues.

Par ailleurs, il est difficile de choisir son professeur de piano car celui-ci est souvent imposé à l’élève et si le courant ne passe pas entre eux, il est quasiment impossible de changer de professeur en cours d’année.

la durée du cours de piano est en général de 30 minutes par semaine pour les premières années, puis de 45 minutes à 1 heure par semaine pour les niveaux élevés.

Apprendre le piano au conservatoire implique de suivre obligatoirement des cours en plus : formation musicale (solfège), musique de chambre ou chorale. A titre d’exemple, le temps de présence d’un élève en 3e année au conservatoire est d’environ 3h00 par semaine (sans parler des trajets…). Tous les 4 ans environ, les élèves doivent passer un examen d’instrument et de formation musicale devant un jury.

Pour résumer, le conservatoire s’adresse plutôt aux personnes très motivées ou se destinant à une carrière professionnelle.

 

Avec cet article, j’espère vous avoir un peu éclairé dans vos choix.

 

Et vous, l’aventure pianistique vous tente-t-elle ?

Avez-vous eu des expériences marquantes, réussies ou malheureuses, avec des professeurs ?

 

Répondez en laissant un commentaire ci-dessous.

 


Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/sarcozona/2793765949/

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.3/5 (5 votes cast)
Cours de piano : en privé ou au conservatoire ?, 4.3 out of 5 based on 5 ratings
Cours de piano : en privé ou au conservatoire ?
5 (100%) 1 vote

Comments

comments

2 réponses

  1. Richard
    | Répondre

    bonsoir,

    j’aime la musique, et le piano est quelque chose de difficile et qui prend du temps.
    avec notre formation Bloguer Gagné, on a plus le temps!!Hihi!
    Blague a part, ton blog est pas mal du tout. le mien manque un peu de personnalité je pense.
    va le voir si tu as le temps.
    sinon, mets-tu des petites formations d’apprentissage pour les enfants qui ont un synthé?
    a bientôt,
    Richard

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Richard,
      Le tir à l’arc et le piano ont en commun concentration et rigueur pour avoir le plaisir d’atteindre l’objectif… Merci pour ton intérêt.
      Pour te répondre, j’ai l’intention d’écrire prochainement un article sur le choix de l’instrument, piano, synthé, piano numérique, etc. Quant à ton blog, il semble prometteur. Un peu plus d’originalité et de touche personnelle, peut-être ?
      A très bientôt,
      Barbara

Répondre