Comment aborder une nouvelle partition lorsque l’on est débutant au piano ?

with 19 commentaires

J’ai déjà parlé, dans un précédent article, de l’importance de la méthode de travail lorsque l’on est débutant au piano.

Ce que je vais vous apprendre aujourd’hui vous fera gagner beaucoup de temps lorsque vous aborderez une nouvelle partition. Vous éviterez la principale erreur des débutants : se précipiter au piano !

A partir d’un morceau très simple intitulé « Reflets dans l’eau », je vais vous montrer concrètement comment bien préparer votre travail au piano en prenant l’habitude de repérer toutes les indications contenues dans la partition.

Déroulement de la vidéo :

  • Présentation générale
  • Repérage des indications contenues dans la partition
  • Je joue « Reflets dans l’eau » (contrairement à ce que j’annonce dans la vidéo !)

Prochainement, je vous montrerai comment aborder et analyser une nouvelle partition avec des morceaux de plus en plus élaborés.

 

Réglages de la vidéo

Pour voir la vidéo en Haute Définition, lancez-la puis cliquez sur la petite roue dentée « Paramètres » en bas à droite de la vidéo et choisissez « 720P HD »

Pour voir la vidéo en plein écran, cliquez sur le petit carré en bas à l’extrême droite de la vidéo

 

Avez-vous trouvé cette vidéo utile ?

Souhaitez-vous voir d’autres vidéos sur le même thème avec des morceaux de niveaux différents ?

Partagez vos avis et vos souhaits en laissant un commentaire ci-dessous.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (75 votes cast)
Comment aborder une nouvelle partition lorsque l'on est débutant au piano ?, 4.2 out of 5 based on 75 ratings
Comment aborder une nouvelle partition lorsque l’on est débutant au piano ?
4.32 (86.49%) 74 votes

Comments

comments

19 réponses

  1. Régis
    | Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cette approche.

  2. LouA440
    | Répondre

    Merci pour ces éclaircissements et ces précieux conseils… Je vois beaucoup mieux comment aborder et préparer un morceau. Des indications extrêmement importantes pour une autodidacte débutante de 58 ans !
    J’apprécie énormément toutes vos vidéos et vos conseils (que je revisiterai régulièrement, afin de bien garder en tête ces grands principes de bases).
    Solfège, partitions, vidéos explicatives, etc. Vraiment, merci beaucoup pour tout, et longue vie à vous et à votre site !

    • Barbara
      | Répondre

      Merci LouA440…

  3. laxam
    | Répondre

    merci, mais je n’ai pas compris a quoi sert la clé de sol.

    • Barbara
      | Répondre

      Laxam, la clé de sol sert à lire et à noter les notes de musique. A bientôt.

  4. Emmelle37
    | Répondre

    Bonjour Barbara
    Je viens de découvrir votre site. Il est très intéressant. J’ai 57 ans, j’avais pris des cours de solfège en école de musique il y a environ 25 ans et je chante en chorale depuis 40 ans. Je n’ai pas de problèmes avec le solfège (à mon niveau !). Je prends des cours de piano depuis avril dernier. Mon professeur m’a indiqué votre site pour y trouver des partitions de niveau débutant. Je regrette qu’il n’y ait pas le doigté sur les partitions. Or cela ne s’improvise pas ! J’ai étudié la partition de « La truite » de Schubert, mais j’ai du mal à trouver quels doigts utiliser. Or mon professeur de piano est indisponible pour au moins un mois ? Pouvez-vous m’aider ?
    Merci.

    • Barbara
      | Répondre

      Emmelle37, mettre les doigtés sur « La truite » prendrait un certain temps par correspondance, temps dont je ne dispose malheureusement pas. C’est bien pour cela qu’il est précieux d’avoir un professeur en chair et en os à ses côtés ! Lancez-vous… et bonne musique.

  5. Richard
    | Répondre

    Barbara merci, je croyais connaitre, mais en venant sur votre blog j’en apprend toujours, merci :-)
    Je n’ai pas vu la partition sur le site (reflet dans l’eau) y est elle?
    A quand la seconde partie? :-)
    Une requête; Pourriez vous nous donner le ou les trucs pour apprendre a trouver, comprendre et noter les doigtés pour les partition?
    Bien amicalement, Richard

    • Barbara
      | Répondre

      Richard, en effet, la partition de Reflet dans l’eau n’est pas en ligne. Concernant les doigtés, la règle de base est de mettre ceux qui tombent naturellement sous la main et qui préparent au mieux les enchaînements qui suivent. La plupart des méthodes pour débutants apprennent à positionner les doigtés sur les gammes, arpèges et autres morceaux simples. Lorsque vous faites l’acquisition de vos partitions, essayez de choisir celles dont les doigtés sont indiqués. A bientôt.

  6. Zhongsen
    | Répondre

    Bonjour, Barbara:

    Je suis un Chinois qui fait les études (thèse) en France. J’ai eu un coup de foudre (comme vous) avec le Piano en 2013, le moment quand j’avais 25 ans.

    Depuis le septembre de 2013, je suis le cours privé avec un prof. et progresse énormément. J’aime bien ton blog et en profite beaucoup (surtout les vidéo grâce à votre explication clairement et lentement). Continuez, S.V.P., et merci.

    Zhongsen

  7. axel dominic
    | Répondre

    vous faites du bon travail , mais ou est la partition s’il vous plait

    • Barbara
      | Répondre

      Merci Axel, la partition est un exemple. Elle n’est pas disponible en ligne. A bientôt.

  8. Jacquot13
    | Répondre

    Merci Barbara pour vos conseils, je vais les appliquer car je suis d’un tempérament fonceur et je vais trop vite ; à 70 ans bientôt, en étant parti de zéro, j’attaque ma 4° année de piano jazz
    je n’ai pas trop de difficultés pour jouer assez vite ce que me donne mon prof, mais il me fait la guerre car c’est au détriment de la qualité
    c’est lui qui m’a conseillé de regarder votre vidéo « la réussite au piano »
    Je fais donc crédit à vos affirmations et aux siennes et on en reparlera dans quelques mois, je viendrai vous dire si ça a marché ; cordialement

  9. Doussot
    | Répondre

    Je découvre votre blog via votre leçon sur la manière d’´aborder une partition et le débutant de 68 ans que je suis vous remercie du fond du coeur de consacrer ainsi une part de votre temps au service de tous ces inconnus amoureux de la musique.

  10. Pascal pashd
    | Répondre

    Votre blog est très intéressant et parfait pour débuter avec de bonne bases. Guitariste classique et bassiste de jazz je me suis mis il y a peu de temps au piano. Ayant des bases correctes en solfège et en culture musicale, je me suis assez rapidement tourné vers des ouvrages de technique tels que hanon ou le deliateur afin de travailler l’indépendance des mains et des doigts.
    Je joue beaucoup à l’oreille, et retranscris parfois des morceaux pour les rejouer au piano.
    Lorsque je déchiffre une partition classique de piano, je note les doigtés sur la plupart des notes, c’est un élément supplémentaire pour faciliter la mémorisation du morceau.
    La difficulté que je rencontre c’est de rester concentré sur la partition et ne pas partir dans de l’improvisation dès lors que j’ai intégré quelques phrases. Du coup ça me ralentit pour apprendre un morceau entier et in fine je joue certains morceau « dans l’esprit de » :( y a t il une astuce pour éviter cela ?

    Autre question, Quelles sont les principales étapes pour acquérir une bonne indépendance main droite/main gauche ?
    Merci
    Pascal

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Pascal,
      Il n’y a pas d’astuce pour éviter de partir dans une improvisation; c’est une question de volonté, de rigueur et de concentration. Quant à l’indépendance des mains, il existe des tonnes d’exercices ou de morceaux pour y parvenir, mais sans professeur pour vous guider dans une progression adaptée à vos difficultés propres, vous risquez de ne pas y parvenir vraiment. Mon conseil : trouvez un professeur, ne serait-ce que pour quelques cours… A bientôt.

  11. Patricia Duval
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Merci pour vos conseils si précieux. Je maitrise le solfège, j’ai eu la chance d’apprendre la guitare classique et le violon durant plus de 15 ans. Depuis 2 ans je m’essaye au piano mais je dois dire que la clé de fa me pose souci. Lorsque l’on joue de la guitare et du violon on utilise quasiment que la clé de sol, parfois la clé d’ut. Avez-vous une méthode simple et rapide pour ne pas traduire la clé de fa en clé de sol. Chez moi c’est un automatisme et j’ai beaucoup de mal à m’en défaire. En vous remerciant par avance.
    En vous remerciant

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Patricia,
      Essayez d’adapter ma méthode pour la clé de sol pour la clé de fa, par exemple, en plaçant des points de repères. A bientôt.

  12. Patricia Duval
    | Répondre

    Merci pour votre conseil. J’ai commencé à travailler la clé de fa en adaptant votre méthode pour la clé de sol. Je commence à peine à lire les notes sans me tromper avec le métronome à 40 et pas plus. Je pense qu’il va me falloir un temps certain pour ne plus me tromper entre la clé de fa et la clé de sol. Du coup j’avance pas à pas mais je ne désespère pas. Merci encore.

Répondre