La bonne posture au piano : Krystian Zimerman

with 2 commentaires

 

Montrer vaut mieux parfois que bien des discours, notamment en art.

Concernant la posture au piano, je pourrais vous dire qu’il faut régler son siège pour que les bras soient parallèles au clavier et qu’il faut s’y assoir confortablement, mais au bord. Je pourrais vous dire que le dos doit être droit et s’articuler à sa base comme si la charnière se trouvait au niveau du bassin. En passant, j’en profiterai pour vous entretenir de la force qui doit venir du bas du dos et non des bras.

Je pourrais vous parler du port de la tête qui doit être droite, dans le prolongement de la colonne vertébrale. Je pourrais vous dire de veiller à éliminer toute tension corporelle nuisible à la bonne exécution de l’œuvre, c’est-à-dire être détendu mais concentré dans l’action.

Enfin, je pourrais vous rappeler que lorsque la posture du corps permet la circulation de l’énergie, comme dans l’illustration ci-dessous, alors l’esprit peut exprimer la musique.

Je pourrais vous dire encore beaucoup  de choses sur la posture au piano, mais il se trouve que regarder jouer le merveilleux pianiste polonais Krystian Zimerman est encore plus parlant.

Sa posture devrait être un modèle pour tous. Observez-le jouer ce nocturne de Chopin. Il réussit, dans une posture parfaite, à allier détente et puissance tout en dégageant un sentiment de maîtrise complète de l’œuvre.

Ecoutez-le aussi, bien sûr. Je considère Krystian Zimerman comme l’un des plus grands pianistes de notre époque. Vous tirerez un bénéfice considérable en vous imprégnant de ces images et de son jeu. N’hésitez pas à visionnez la vidéo plusieurs fois et à appliquer ce que vous voyez sur votre propre jeu.

 

Frédéric Chopin : Nocturne Opus 15 n°2, par Krystian Zimerman

 

Et vous, avez-vous conscience de votre posture au piano et que pensez-vous de Krystian Zimerman ?

Laissez un commentaire ci-dessous.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (2 votes cast)
La bonne posture au piano : Krystian Zimerman, 8.0 out of 10 based on 2 ratings

Comments

comments

2 réponses

  1. Greta
    | Répondre

    C’est vraiment incroyable Barbara.

    Cela fait longtemps que je n’ai pas joué au piano, mais la notion de posture, cela me parle. Dans ton métier comme dans le mien on connait la théorie et effectivement, il y a des « pointures » dans les deux domaines en ce qui concerne la posture. Ce qui est drôle c’est que le contraire existe aussi.
    Quand on regarde par exemple Glenn Gould et sa posture, on peut être qu’émerveillé par cette diversité, cette « contre posture » académique et la vie ou la musique ,qui malgré tout surgit de ces impostures :-)

    L’exemple encore plus flagrant ce sont les postures des musiciens de jazz et notamment des pianistes.

    En tout cas oui, Krystian Zimerman c’est de la classe, une élégance hors du commun.

  2. Marie
    | Répondre

    Je suis prise par le jeu de Mr Zimerman – sa posture et position sont en effet parfaites bien peu de gens ont le courage de bien se tenir et pourtant c est bien la , une des raisons d avoir un jeu convenable – bravo ….
    MAIS J’AI UNE QUESTION : Mon professeur à l’académie où je suis depuis quelques mois, est OBSÉDÉ lors du jeu de faire LEVER LE POUCE DE LA MAIN DROITE CONSTAMMENT ET A TOUTES LES PARTITIONS AINSI QUE LE PETIT DOIGT DE LA MAIN GAUCHE COMME LE RESTE DES DOIGTS – même si je connais bien un morceau j ai été obligée de tout réapprendre pour jouer a SA FAÇON – et je dois dire que cela m’épuise …. QUEL EST VOTRE AVIS?
    ( mis a part certaines partitions ou le jeu du doigté est important en effet FAUT-IL CONSTAMMENT LEVER TRÈS HAUT LE POUCE DROIT ET LE PETIT DOIGT GAUCHE ?

Répondre