Je m’appelle Barbara et j’habite une petite ville du Pays de Caux en Seine-Maritime. Je suis pianiste, professeur de piano et chef de chœur.

A l’âge de six ans, J’ai eu un réel coup de foudre pour cet instrument qui me fascinait et qui, au fil du temps, est devenu un compagnon indispensable.

Au cours de mes études pianistiques, j’ai eu la chance de rencontrer des professeurs formidables, notamment Jacqueline Dussol, professeur au CNSM de Lyon, ainsi que Dona Sévène (élève, entre autres, de la regrettée Brigitte Engerer et de Paul Badura-Skoda) et Sergio Perticarolli, tous deux concertistes internationaux. Avec ces artistes, j’ai pu approfondir mon travail sur les grandes œuvres du répertoire pour piano (pour me voir jouer un extrait de la Fantaisie Op.17 de Robert Schumann, cliquez ici). Je ne les remercierai jamais assez pour les connaissances qu’ils ont su me transmettre.

 

Mon métier de professeur

Au conservatoire ou en cours privé, j’enseigne le piano avec grand enthousiasme depuis maintenant 20 ans.

J’ai derrière moi un long parcours de connaissances de la musique et de moi-même (et celui-ci est loin d’être terminé car je considère chaque journée comme une occasion d’apprendre toujours plus). Ainsi, j’ai acquis de très nombreux outils pédagogiques grâce à mes élèves dont chaque trajet est unique.

Tous les jours je rencontre des personnes formidables souhaitant apprendre le piano ou se perfectionner. Leurs motivations sont très variées et leur âge s’échelonne entre 6 et 70 ans. Certains adultes, après avoir cessé de jouer pendant des années, souhaitent renouer avec leurs premières amours, tandis que d’autres se lancent dans une magnifique découverte.

Souvent, les élèves me posent des questions très intéressantes sur l’apprentissage du piano et sur la musique en général. Ils contribuent ainsi à enrichir ma vie de musicienne et d’enseignante car, en effet, je considère le cours de piano comme étant avant tout un moment d’échange.

Barbara

 

Mon activité de chef de chœur

Le chant est également une autre de mes passions. Ainsi, à ma plus grande joie, je dirige une chorale depuis de nombreuses années. C’est toujours pour moi une immense satisfaction de voir, à la fin d’un concert réussi, les sourires se dessiner sur les visages de tous les choristes. Ces précieux moments de partage au sein d’une chorale n’ont pas de prix.

C’est pourquoi je consacre une page de ce blog au chant en espérant vous donner le désir de goûter aux joies de la pratique vocale. 

 

Les objectifs du blog

Passionnée de mon art, j’ai décidé de créer ce blog afin de partager avec vous mon histoire et toutes ces connaissances accumulées au fil du temps, de vous faire partager 20 ans d’expérience de pédagogue.

Piano-attitude est un site destiné aux élèves pianistes, débutants ou confirmés, ainsi qu’aux chanteurs et aux amateurs de musique. Vous y trouverez de nombreux articles sur l’apprentissage du piano, mais aussi sur comment choisir son professeur, quelle méthode utiliser ou quel piano acheter.

Je vous ferai partager mes humeurs artistiques, mes coups de cœur ou mes découvertes. Mon objectif est que vous réussissiez à vous épanouir au piano grâce aux divers articles, conseils et témoignages de ce site… et à votre professeur, bien-sûr.

Je souhaite que nos futurs échanges soient des plus enrichissants pour chacun d’entre nous. Pour cela, je vous invite vivement à suivre et à participer à l’aventure de Piano-Attitude.

 

En bas de page, n’hésitez pas à me laisser des commentaires au fil des sujets abordés sur le blog.

Je serai très heureuse de partager avec vous les joies et les écueils de l’apprentissage du piano.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (69 votes cast)
Qui suis-je ?, 4.5 out of 5 based on 69 ratings
Qui suis-je ?
4 (80%) 5 votes

189 réponses

  1. Carine ALEXANDRE
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Je continue à faire du piano, 1/2 h par semaine. Je ne fais pas de solfège, j’apprends sur le tas : c’est sûre que ma fille qui a commencé en même temps que moi et qui fait également du solfège, m’a largement dépassé en terme de connaissances techniques. Je ne sais pas si c’est possible, mais des articles sur les conseils que l’on peut donner à un adulte pianiste qui ne fait pas de solfèges peut être une idée.
    Bon blog.
    Carine

    • Barbara
      | Répondre

      Carine, ton idée est excellente. Je t’invite à suivre mon blog, tu y trouveras dans le futur des articles qui devraient répondre à tes attentes. Bon courage pour la suite.

      • higgins
        | Répondre

        bjr
        J’ai fait un an de solfège et d’écoute de musique. J’apprécie, dans l’académie où je suis,on m’a dit : Vous êtes trop vieux à 44 ans. Stupéfait, je cherche d’autres pistes. On ne sait jamais.

        • Jean-Luc
          | Répondre

          Si je me permets un commentaire, 44 ans pour jouer du piano et apprendre le solfège ce n’est pas trop vieux. Pour être un concertiste c’est possible (sauf talent caché), mais pour être un pianiste amateur il n’y a pas d’âge. Ne restez pas sur cet avis négatif (et déplacé). Cherchez un autre professeur, il y en a beaucoup de très bons et non élitistes ! Et pour Barbara, félicitations pour votre excellent site dont la bonne réputation est venue jusqu’à moi :-)

        • laurent
          | Répondre

          bonjour, on n’est jamais trop vieux pour apprendre la musique. pour ma part je suis professeur de piano à domicile, j’apprends à mes élèves le solfège à travers les morceaux, et ça fonctionne très bien, ils progressent tous de manière conséquente au fil des années, avec une pratique régulière bien évidemment, et beaucoup d’écoute musicale.

  2. JMarc
    | Répondre

    hello,
    je trouve la presentation tres fraiche, oui tres sympa.
    Moi qui suit un pietre musicien, j’en adore pourtant la presence.
    Bon blog, A+ JM

    • Barbara
      | Répondre

      Merci JMarc pour ta visite. « Sans la musique, la vie serait une erreur », a écrit Nietzsche. Ce n’est certainement pas toi qui le contredirait et moi non plus.

  3. sophie
    | Répondre

    Je suis d’accord avec Nietzsche, la vie sans musique serait une erreur et une grande tristesse. C’est un art indispensable à ma vie. J’ai toujours rêvé de jouer du piano et de la guitare mais je ne crois pas avoir l’oreille musicale. Bravo pour ce blog. Ferez vous un article sur la possibilité de développer son oreil musical ?
    Au plaisir
    Sophie

    • Barbara
      | Répondre

      Sophie, je retiens l’idée d’un article sur l’oreille musicale. Ceci dit, c’est en pratiquant la musique que tu sauras si tu as l’oreille musicale. Pourquoi ne pas te lancer dans l’aventure, tu en auras le cœur net. Merci pour tes observations.

  4. dom
    | Répondre

    La musique comme passion, voire comme but, mais je me pose toujours la question du développement personnel de l’individu lors de ses apprentissages, surtout s’il est très jeune. Quel est votre avis???
    Cordialement

  5. Valérie
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Le piano pour moi est un lourd compagnon, j’ai hérité du piano de mon oncle mort à l’âge de 32 ans qui était pianiste, ma grand-mère également était une très bonne pianiste qui a bien connu Samson François. C’est un demi-queue Erard qui a un excellent son quand je le fais accorder régulièrement. Mon parcours piano à moi est en dent de scie, j’ai commencé à l’âge de 6 ans et me suis arrêtée à 9 ans, c’était pendant la récréation entre midi et deux heures.
    J’ai repris pendant 4 ans vers l’âge de 32 ans, j’ai atteint un niveau qui me permettait de jouer certains grands classiques que j’aimais bien, et puis je n’ai pas continué pour plein de raisons, j’ai essayé ensuite de reprendre, mais je n’arrivais pas à retrouver mon ancien niveau. Bref, ce qui me manque aussi pour progresser c’est que je déchiffre plutôt mal donc j’apprenais vite par coeur. Donc ton blog me donne envie de m’y remettre, peux-tu m’aiguiller quant à la bonne manière de réaborder le piano, pour qu’il devienne un plaisir sans le poids du passé et de l’excellence.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Valérie,
      Je suis heureuse que mon blog te donne envie de reprendre la musique. Ton histoire avec le piano n’est pas banale ! Concernant le déchiffrage, une fois les bons outils en mains, il est beaucoup moins insurmontable qu’on l’imagine. A ce propos, j’envisage d’y consacrer un article ultérieurement.
      Quant à ta demande et pour que je puisse t’éclairer au mieux, dis-moi quelle est l’œuvre qui te ferait plaisir de jouer.
      A propos de ton blog, pourquoi ne pas te concentrer sur un seul sujet qui te tiens particulièrement à cœur ? A quoi penses-tu ?
      Au plaisir,
      Barbara

  6. Valérie
    | Répondre

    Merci Barbara,

    Je vais attendre ton article sur le déchiffrage, pour ce qui est de ma remise au piano, ce sera pour plus tard, car je dois d’abord mettre mon blog en ligne, je commence à mieux cerner ce dont je veux parler, je vais être très prise ces prochains jours, je m’y remettrai après le 11 novembre, en tous les cas félicitations pour ta présentation, cet uni noir reflète bien la laque de certains pianos, est-ce la couleur du tien ?
    A bientôt j’espère, peut-être à la rencontre organisée par Aurélien.
    Valérie

    • Barbara
      | Répondre

      Merci à toi pour l’intérêt que tu portes à ce blog et à la musique!
      J’ai bien un piano à queue noir laqué, un Schimmel plus exactement produisant des basses merveilleuses.
      Je te souhaite de construire un blog qui te convient et de pouvoir t’y épanouir. Tiens moi au courant dès que tu l’auras mis en ligne.
      Je serai aussi heureuse de faire ta connaissance lors de la rencontre organisée par Aurélien.

      Barbara

  7. Chafik
    | Répondre

    Bonsoir Barbara,

    Même si je ne m’y connais rien en piano, je te souhaite beaucoup de réussite avec ton jeune blog. ;)

    Bien amicalement,
    Chafik

  8. Audrey
    | Répondre

    Un petit coucou et surtout félicitations pour ce blog qui promet d’être réussi et très riche, c’est génial que tu aies pu le réaliser. Je ne manquerai pas d’y faire un tour régulièrement.
    A très bientôt !!

    Audrey

    • Barbara
      | Répondre

      Merci Audrey,
      Ton enthousiasme m’enchante. Si tu veux suivre les nouveaux articles, n’oublie de t’abonner au flux RSS.
      A très bientôt,
      Barbara

  9. Marie Vardaki
    | Répondre

    QUEL DOMMAGE ne pas avoir un professeur comme vous !
    et je suis un peu loin pour venir à vos cours ou manifestations mais peut-être dans un avenir proche si vous avez un événement je veux bien être informée.

  10. Bertrand
    | Répondre

    Bonjour,

    et merci pour ces jolis et précieux commentaires. J’ai débuté le piano en janvier, avec une professeur qui a eu le mérite de me « décomplexer » (mais ce n’était pas bien difficile : je ne suis pas particulièrement inhibé et j’ai joué, il y a longtemps des percussions africaines et afro-cubaines en professionnel). Mais elle me propose des morceaux plutôt difficiles pour un débutant complet (Gnosienne, la valse en la mineur de Chopin)t et, même si je les joue (et tente de les « interpréter » avec un souci de musicalité) j’ai le sentiment de ne pas construire une progression à partir de bases solides.
    Je sais que je vais changer de professeur. Connaîtriez vous des professeurs que je pourrais rencontrer à Paris ?
    Merci et bien cordialement

    PS : j’aime la musique classique, mais j’aimerai aussi aborder des chansons pops ou du jazz

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Bertrand, je ne peux malheureusement pas vous renseigner pour trouver un prof à Paris. En revanche, je vous invite à lire (ou relire) sur le blog l’article « Comment choisir son professeur de piano » ? Vous pouvez également essayer d’en trouver un sur le site « Kelprof », par exemple. N’oubliez-pas d’en rencontrer plusieurs avant d’arrêter votre choix. A très bientôt sur Piano-attitude.

  11. alain
    | Répondre

    tout d’abord bonjour à tous;
    j’ai, depuis tout petit été fasciné par le piano; malheureusement les aléas de la vie ont fait que je n’ai jamais pu prendre de cours. Aujourd’hui je viens d’avoir 60 ans et après toute une carrière de travail dans le privé et ensuite indépendant, je viens de m’acheter ce jour 28 mai 2013 un piano électrique Yamaha.
    je vais enfin pouvoir commencer . Celui que j’ai toujours admiré est Jerry lee lewis. Je n’aurais pas assez de ce qui me reste de vie pour pouvoir jouer un tant soit peu comme lui; mais j’aimerais bien connaitre un morceau ou deux.
    Je suis près de Rouen et je recherche un professeur qui puisse donner des leçons à domicile. franchement je suis complètement néophite en la matière; alors si de par vos connaissances vous connaissez un bon prof; je suis à l’écoute de toutes propositions.
    merci et bien cordialement
    Alain

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Alain et félicitations pour votre enthousiasme. Je ne connais pas de professeurs donnant des cours à domicile à Rouen. En revanche, renseignez-vous auprès d’écoles de musiques associatives comme l’école de musique du Boulingrin (www.musique-boulingrin.com) ou faites des recherches dans les magasins de musique ou sur internet. Bon courage et à bientôt.

  12. Didime
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Vous êtes tout simplement formidable! Vraiment formidable. Nous sommes le 24/06/13, et je ne vous ai découverte sur youtube qu’hier. Mais depuis hier, ce prénom n’a pas quitté mon esprit.

    Au fait, je suis un jeune camerounais passionné de musique mais n’ayant malheureusement ni les moyens de m’inscrire dans un cours de musique digne de ce nom, ni la chance d’avoir auprès de moi quelqu’un pour m’aider à m’accomplir. L’instrument qui me fascine est la guitare. Comme je voudrais maîtriser la théorie, je suis tous les jours sur internet pour chercher des bribes de vidéo, bref pour chercher le savoir. et les cours 1a, 1b, 2a et 2b que vous avez postés et que j’ai eu le plaisir de suivre ont révélé votre savoir-faire en matière de transmission. Merci pour le temps que vous prenez pour enregistrer et mettre en ligne ces cours et merci pour le cœur que vous y mettez. J’aimerais également apprendre à jouer au piano; mais je me dis et je peux me tromper que si je maîtrisais la théorie qui est applicable à tous les instruments, le pas entre la guitare et le piano ne sera pas trop long.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Didime,
      Non, vous ne vous trompez pas, maîtriser la théorie vous fera gagner du temps pour apprendre le piano.
      A très bientôt.

  13. Didime
    | Répondre

    Une fois de plus bonjour,
    comme je l’ai dit dans mon précédent message, je suis habité par la passion pour la musique; seulement, pensez-vous Barbara que sans moyens et par ricochet sans professeur pour me tenir, je pourrai réaliser mes rêves juste en suivant sur internet les cours disponibles comme les vôtres?

    • Barbara
      | Répondre

      Didime,
      Tout dépend de vos rêves. Je vais être franche : apprendre à pianoter est possible en suivant des cours sur internet, mais réussir à jouer vraiment du piano nécessite l’accompagnement d’un professeur. Je suis désolée, c’est sans appel! Ceci dit, ne désespérez pas car autour de vous se trouve peut-être un pianiste que vous ne connaissez pas encore. Il faut y croire et le chercher…
      A bientôt.

  14. thierry
    | Répondre

    bonjour et merci pour tout ces conseils très utiles. J’ai une petite doléance à vous soumettre : serait-il possible sur les partitions que vous mettiez en ligne quelques indications quant à l’utilisation des doigtés à utiliser, exemple pour Lucie d’Obispo, et j’aimerais savoir aussi à quoi correspondent les chiffres (1)(2)(3)et (4) au début de certaines lignes merci et je me répète sans doute mais merci pour ce site très bien organisé.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Thierry et merci pour vos encouragements. Concernant les doigtés, je prévois de faire une vidéo dans laquelle je donnerai quelques explications pour pouvoir les trouver soi-même. En revanche, je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire avec les chiffres au début de certaines lignes. A quel endroit précis du blog (vidéo, partition, etc.) se situent ces chiffres ? A très bientôt.

  15. thierry
    | Répondre

    Re,merci pour votre réponse très rapide. Les chiffres, ils se situent sur la partition, par exemple celle d’obispo au début de certaines mesures… En ce qui concerne les doigtés, c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de trouver les bons alors j’espère que vos futures explications vidéos seront explicites pour moi, merci encore et bonne soirée…..

    • Barbara
      | Répondre

      Thierry, ces chiffres entourés d’un cercle (ou non) désignent les différentes parties d’une partition : partie 1, partie 2, etc.
      On ne les trouve pas sur toutes les partitions.
      Bonne soirée et à bientôt.

  16. thierry
    | Répondre

    re,merci pour la réponse c’est encore plus rapide que chronopost!!!!!! à bientôt…..j’espère

  17. marie
    | Répondre

    BONJOUR BARBARA,
    je viens de m’abonner sur votre site, et d’apprendre le piano avec vous, j’espère (j’en suis sûre) que nous allons faire un bout de chemin ensemble et grâce à vous, j’apprendrai à jouer du piano.
    A très bientôt.
    marie

  18. myriam
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    J’ai découvert vos vidéos de solfège sur le rythme et j’en suis vraiment ravie! Je suis autodidacte en piano. j’ai plein de composition que je veux mettre en partition mais j’étais un peu bloquée. La révision de la lecture des rythmes m’y aident énormément! Merci beaucoup et à très bientôt.
    Myriam

  19. Annick
    | Répondre

    Bonsoir Barbara
    Vous ne le savez pas, mais je viens de passer l’après-midi en votre compagnie !
    Comme Alain, je viens récemment d’avoir 60 ans, au mois de mai pour ma part, et j’ai enfin réalisé un rêve, celui de m’offrir un piano ! Cela m’a fait sourire, d’ailleurs, de lire Alain, car moi, c’est précisément le 16 mai 2013 que j’ai fait l’achat d’un piano numérique Yamaha. Depuis, je travaille très régulièrement tous les jours. Je suis autodidacte mais j’ai bien compris qu’il serait préférable pour moi d’avoir un professeur. Je ne suis malheureusement pas dans votre région !
    Je vous félicite vraiment et vous remercie du fond du cœur. Votre blog est remarquablement bien fait et vos vidéos aussi. Vous êtes claire, précise, très pédagogue et votre formidable enthousiasme est très précieux, surtout pour quelqu’un de mon âge.
    Bonne soirée
    Annick

  20. alain
    | Répondre

    bonjour Annick;
    et oui; à la soixantaine, beaucoup de gens se mettent à la musique. un cousin de mon épouse a attendu la retraite pour se lancer dans la guitare électrique. nous c’est le piano (synthé).
    vous devriez assurément prendre un prof; je vois mon cas j’ai débuté avec un professeur près de chez moi (trouvé par le site le bon coin) le 31 mai; c’est à dire à peine 3 mois. depuis je joue , pas à la perfection bien sûr ; mais bien sur 4 morceaux et en suivant les partitions avec les accords. (les copains d’abord; l’été indien; ballade irlandaise et la javanaise)
    je suis content de moi et au moins j’évolue beaucoup plus qu’en faisant l’autodidacte.
    vous souhaitant une bonne continuation et tenez moi si vous le voulez au courant de votre évolution (ce que vous jouez par exemple, ça peut me donner des idées de morceaux)
    cordialement
    Alain

  21. Annick
    | Répondre

    Bonjour Barbara

    Je reviens vers votre merveilleux blog et je relis vos précieux conseils. J’ai particulièrement aimé votre article sur les bienfaits de la musique, et je témoigne véritablement que la musique est un médicament contre la tristesse et le mal-être.
    Depuis l’achat de mon piano, je suis métamorphosée.

    Je suis très heureuse de pouvoir vous annoncer que j’ai un professeur de piano depuis le 19 septembre ( 2013 bien sûr ! ) Je suis une grande débutante de 60 ans et jeune autodidacte de 4 mois.
    J’ai aussi parallèlement commencé depuis hier à prendre un cours de FM ( Formation Musicale puisqu’on ne dit plus Solfège).
    J’ai donc eu à partir du 19 septembre, quatre leçons de 30 mn de piano par semaine et des heures de « travail » à la maison. Mais j’y prends beaucoup de plaisir.
    Voilà, que je vais avoir aussi 1 heure par semaine de FM.
    Je me suis aussi réinscrite à une chorale, car je fais partie chaque été d’un grand chœur. Mille choristes qui se retrouvent pour chanter ensemble.

    Pour répondre à Alain, j’ai travaillé toute seule dix-huit morceaux pendant les 4 mois de ma vie d’autodidacte, mais chaque petit morceau ne comptait qu’une page. Je suivais une méthode et les partitions étaient sans doute simplifiée.
    Au tout premier cours avec mon professeur, j’ai joué quelques-uns des morceaux que j’avais appris, mais j’étais toute tremblotante.
    Je n’avais pas apparemment pris de trop mauvaises habitudes, je respectais scrupuleusement les doigtés par exemple, MAIS, je regardais le clavier et la partition.
    Mon professeur me corrige doucement et gentiment. Depuis, je m’efforce de ne regarder que de temps en temps mon clavier et de suivre la partition. J’essaie aussi de jouer les yeux fermés.
    Je suis très motivée pour progresser. La partition du morceau que je travaille depuis le 26 septembre compte quatre pages. Pour le moment, je suis plutôt classique. Mais j’ambitionne de pouvoir jouer un jour les chansons que j’aime et les musiques de films que j’apprécie.
    Barbara, je vous visiterai régulièrement et je vous remercie pour le remarquable travail que vous nous offrez. Vraiment : un grand merci !
    Annick

    • Barbara
      | Répondre

      Annick,
      Quel plaisir de parcourir votre histoire ! A très bientôt.

  22. Yasmine
    | Répondre

    Bonjour Barbara , est-ce que je peux apprendre à jouer du piano en regardant seulement tes vidéos et je veux savoir si je peux jouer du piano en utilisant ma tablette. Merci

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Yasmine, ma réponse sera très claire : non, vous ne pouvez pas apprendre à jouer du piano en regardant uniquement mes vidéos. Il vous faut un professeur. Quant à la tablette, on parle bien d’apprendre le piano, n’est-ce pas ? Alors, il vous faut un piano (acoustique ou numérique). Désolée d’être abrupte, mais apprendre à jouer de la musique implique un minimum d’efforts sur le long terme et avec un vrai instrument. Bon courage, Yasmine et à bientôt.

  23. Yasmine
    | Répondre

    Et il y a 1 an j’ai essayé de m’inscrire dans un conservatoire mais j’avais un examen a la fin de l’année alors j’ai décidé d’attendre un peu et voilà. Maintenant je le regrette vraiment car maintenant je crois que c’est trop tard. Tes vidéos m’ont vraiment servi merci.

  24. rosita
    | Répondre

    bonjour Barbara, je voudrais imprimer le module 1 a rythme, et je ne trouve pas le lien, merci de me le donner/

    • Barbara
      | Répondre

      Rosita, le module 1a est un module d’explication. La pratique et les exercices de ce module se trouvent sur le module 1b. Dans ce dernier, vous trouverez le lien pour télécharger les exercices, sous la vidéo. Bon apprentissage!

  25. Marie
    | Répondre

    Bonjour,
    Mon fils de 5 ans reve depuis l’âge de 3 ans d’apprendre le piano (il a eu le coup de coeur lors de la préparation d’une comédie musicale par l’école) et je lui ai trouvé un professeur dont la méthode et la psychologie sont adaptés à son âge. Il est très motivé. En revanche, comme je n’ai jamais fait de piano, j’ai beaucoup de mal à lui choisir un piano. Je voudrais acheter d’occasion un piano de bonne qualité mais ne sais pas s’il vaut mieux acheter un piano d’études qu’il faudra ensuite essayer de revendre ou s’orienter directement vers un piano d’expression. On me propose notamment un piano d’études norvégien, mais je ne vois nulle-part de références sur les pianos norvégiens donc je me méfie. D’habitude, on conseille les pianos allemands, tchèques et Japonais… Qu’en pensez-vous ?

    Merci par avance

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Marie,
      Je ne prétends pas connaître tous les pianos, mais je ne connais pas de pianos norvégiens. Vous avez probablement raison de vous méfier. Vu l’âge de votre fils, je vous conseille l’achat d’un piano d’étude. Vous pourrez aviser dans 7 ou 8 ans de la nécessité d’un autre instrument dans le cas où votre fils souhaiterait continuer son apprentissage. Si possible, choisissez des marques connues et de qualité. A très bientôt Marie et bonnes recherches.

  26. AUBERT My Ky
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Je découvre votre site et continue de l’explorer. A bientôt pour questions et commentaires.

    MK

  27. rosita
    | Répondre

    bonjour barbara,
    j’aimerais apprendre et mémoriser la clé de FA, existe-t-il des exercices à télécharger ?
    Y a-t-il des techniques sur votre blog ?

    merci

    • Barbara
      | Répondre

      Rosita, j’envisage dans l’avenir de réaliser ces exercices pour la clé de fa. Pour l’heure, il n’y a aucun exercice pour cette clé. A très bientôt.

  28. sandrine
    | Répondre

    Bonjour,
    Est ce possible de trouver la partition de Era  » Flowers of the sea » pour piano.
    Merci d’ avançe
    Sandrine

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Sandrine, je ne l’ai pas trouvée en partition gratuite. Si je la trouve plus tard, je te l’enverrai. A très bientôt.

  29. Richard
    | Répondre

    Barbara bonjour,

    Je débute en piano

    (il y a 5 ans que j’ai un piano électronique, mais 3 mois de travail, arrêt 6 mois, 6 mois de travail, 18mois d’arrêt etc…)

    donc je me considère débutant tu comprend pourquoi.
    Pour rassurer un « vieux de 44 ans, j’ai………………….67 ans et de l’envie de m’amuser. (Pour le concert a Playel je t’envoie les invitation plus tard :-).
    Je me remet donc au travail, je recommence, gammes, petits morceaux etc… et je reviendrai vers toi pour les conseils.
    Bravo pour ton blog.
    Cordialement.

  30. Jean-Claude
    | Répondre

    Bonjour Barbara ,

    Merveilleux site ! Et du Québec on ne peut qu’admirer de loin ;-) Mais tout a chaviré d’un coup après avoir passé quelques heures à vous lire . D’un côté vous dites qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre , mais d’un autre vous écrivez que cela prend des milliers d’heures pour maitriser le piano. Un peu décourageant pour un homme arrivant à ses 70 ans et débutant ….que peut-on espérer alors comme résultat à cet âge , même en se disant que ce n’est pas pour en faire carrière ?

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Jean-Claude.
      A votre âge, comme vous dites, je crois que l’on peut espérer beaucoup. L’important est de bien fixer vos objectifs. Entre maîtriser le piano (comme le concertiste, par exemple) et pouvoir se faire plaisir en jouant, il y a une grande différence. Le résultat que vous pouvez espérer est de vivre bien avec le piano tout en en vous faisant plaisir. Ceci est possible, même au Québec! Ne vous découragez surtout pas, il faut croire en vous et foncer. Jean-Claude, je vous souhaite un merveilleuse année musicale pour 2014. A bientôt.

  31. Jean-Claude
    | Répondre

    Merci Barbara ,

    Mon épouse s’est rendue presque à la porte du Conservatoire et mes enfants jouent très bien du piano… même au Québec . Le hic c’est qu’ils ont tous appris avec un prof. J’arrive à la retraite et n’ai pas très envie de me faire dire quoi et quand le faire même si la motivation est là , et elle y est ! Mais une de vos réponses à un autre correspondant a tout de même dégonflé le rêve lorsque vous lui avez répondu —avec justesse sans doute ! – que le progrès est impossible sans prof ; j’avais oublié de vous mentionner ça !

    (J’ai référé votre site à un tas de gens hier. C’est une petite merveille , bravo. Puissiez-vous continuer encore longtemps ! )

    JClaude

    • Barbara
      | Répondre

      Jean-Claude, la relation avec un professeur ne doit être ni hiérarchique, ni à sens unique. Elle doit, au contraire, être un échange de savoir-faire et de connaissances entre deux adultes consentants. Pourquoi craignez-vous que l’on vous impose quoi que ce soit ? Si la motivation est grande, on peut accepter à tout âge d’être guidé vers sa propre évolution. Encore faut-il rencontrer le professeur qui accepte ce contrat moral, il est vrai…
      Il serait vraiment dommage que vous ne concrétisiez pas votre désir de jouer du piano. Qu’en pensez-vous ?
      A bientôt.

  32. Jefferson Coimbra
    | Répondre

    Barbara, bonjour… Je suis Brazilian et etudiant de Opera… je ne escrire pas bien au Francais, mais je suis ici por te dire que vos videos son très bom por moi estudy, merci. Vous avez quelques exercise por tenor de opera? I mean, I need to do an examen on FIRST SIGHT READING. Do you have anything? merci!

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Jefferson, malheureusement, je n’ai pas d’exercices pour ténor d’opéra. Vous en trouverez probablement sur le web. Je suis désolé. A bientôt.

  33. Eric
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    Je viens de découvrir ton site et je suis très agréablement surpris par sa teneur et son esprit !
    On y trouve beaucoup de bons conseils, un début de formation, un enthousiasme ….. et ton envie rafraichissante de partager ton art !

    Personnellement j’ai 50 ans, j’aime écouter la musique et la jouer. Je suis guitariste (enfin …. d’un niveau « feux de camp ») : )
    … et je m’intéresse depuis peu au piano !

    Merci pour ce cadeau que tu nous fais ! A moins que je n’ai pas lu les closes écrites en tout petit en bas du contrat ?!! :)

    Et très bonne année 2014 à toi, à tes élèves et aux fans de ce site très bien fait !

    Eric

  34. moyret paul
    | Répondre

    Bonjour Barbara

    Je suis un de vos nouveaux adeptes.
    J’ai 67 ans, enfin dans quelques jours et je me suis lancé le défi de jouer du piano d’ici quelques années.
    Je le tiendrai.
    Pour l’immédiat je me suis doté d’un clavier Yamaha et je suis vos premiers cours.
    J’ai 3 ans d’accordéon diatonique derrière moi ce qui ne fait pas de moi un musicien averti puisque l’on pratique ce type d’instrument avec des partitions annotées spécialement.
    J’attaque le solfège et vos directives facilitent grandement l’évolution des nuls comme moi.
    Ce serait presque fascinant d’apprendre ce que peuvent nous dire toutes ces taches placées en ligne.
    Je dois reconnaître que vous avez une méthode claire, simple, en bref efficace.
    Comme l’on sent en vous une personne passionnée, c’est plus simple de suivre, vous savez transmettre votre joie de jouer du piano.
    Je ne vais devenir concertiste certes mai seulement me faire plaisir et surtout m’amuser, sérieusement bien sur mais avant tout m’amuser.

    Merci beaucoup et que cette nouvelle année soit favorable à vos projets, et à tous ceux qui vous suivent.

    L’exemple de ce monsieur de 64 ans qui fait déjà des prestations de qualité m’encourage énormément.

    Etant breton je vous dis Kenavo, au revoir en breton.

    Paul

  35. Danielle
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Je viens de découvrir les vidéos sur l’initiation au solfège et je suis ravie de pouvoir m’entrainer à pratiquer les exercices de rythme.
    Cela fait 3 mois que je me suis mise au piano (j’ai 67 ans); une amie a la gentillesse de m’initier à cet instrument une fois par semaine.
    Je prends grand plaisir à travailler pratiquement chaque jour 30 à 45′.
    Je vais pouvoir suivre régulièrement votre blog qui me sera d’une aide supplémentaire à mes cours hebdomadaires.
    Merci de transmettre votre savoir musical.
    Danielle

  36. roman
    | Répondre

    bonjour barbara
    je me met au piano aujourd’hui, en fait apres avoir écrit ce message.
    je voulais juste te dire que tu es quelqu’un de bien sur cette planète. ta générosité ressort de ton blog. en tout cas merci d’exister.

  37. Nantenaina
    | Répondre

    Salut Barbara,
    Eh oui, je ch8 nouveau sur ton blog, dès la première visite, j’ai su que t’as une méthode c pourquoi j’ai choisi te suivre tes cours ici sur tn blog, eh ben j’habite à Madagascar, je ne peux pas donc de voir devant moi, mais à travers tn blog ça ira je pense.
    Voici ma question: est ce suivre tes conseils ici sur ce blog suffira sans fréquenter une école de musique, merci à tw et bn courrage.
    Nantenaina

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Nantenaina, je suis très touchée par tes gentilles remarques, mais malheureusement suivre mon blog ne te suffira pas pour apprendre à jouer du piano. Il te faut un professeur, au moins au début. Voilà. Je te souhaite bon courage et une merveilleuse aventure musicale.

  38. christian
    | Répondre

    Merci Barbara
    Je suis aussi pianiste et prof de piano. Je dis à peu près la même chose à mes élèves, mais vous le faites avec tant de clarté, de persuasion et de charme que je leur ai recommandé de visiter votre site. Cela leur fera le plus grand bien de suivre des recommandations venant d’une aussi chouette pianiste et pédagogue.
    Bravo :)

    • Barbara
      | Répondre

      Merci Christian, je suis très honorée et touchée par votre commentaire.

  39. Annick
    | Répondre


    Annick:

    Un petit coucou chez vous, Barbara. Je voulais dire à Jean-Claude du Québec qu’après avoir été quatre mois autodidacte, j’ai eu la chance de rencontrer un professeur absolument adorable, pédagogue, passionné et tout et tout et que c’est un vrai bonheur, parce qu’avec lui j’ai beaucoup progressé. Bien sûr la majorité du travail se fait chez moi puisque mes cours ne durent que 30 mn … en principe ;-) mais je ne travaille plus pour moi toute seule. Cela peut paraître un peu enfantin, mais à bientôt 61 ans, je prends un immense plaisir à travailler de mon mieux chaque semaine pour lui montrer mes progrès. La motivation est une « arme » puissante et je progresse sans doute aussi vite que bien des élèves beaucoup plus jeunes. Motivée, et disponible, voilà qui sont deux gros avantages !
    Par contre, je suis hyperémotive et je ne réussis jamais à montrer vraiment comment je joue mon morceau à mon professeur, car mes mains tremblent beaucoup. Avez-vous un conseil Barbara ?

  40. hb
    | Répondre

    superbe vraiment, tombé par hasard sur une de vos vidéo sur youtube, je suis guitariste et je débute en jazz, j’avais besoin de revoir beaucoup de choses oubliées ..

    félicitations !!!!!

  41. GIBIELLE Pierre
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    A 18 ans je jouais du clairon dans une fanfare, sans avoir appris le solfège (uniquement de tête). Aujourd’hui j’ai 68 ans et pour m’occuper je me suis inscris à une fanfare, dans la région que j’ai choisi pour ma retraite. Je ne connais pas du tout le solfège, et je souhaiterais quelques conseils car les nouveaux morceaux ne s’apprennent qu’avec des partitions. (Je joue du clairon et du corps de chasse)
    Cordialement.
    Gibielle Pierre

  42. Simon
    | Répondre

    Bonjour Barbara, j’ai 24 ans et ça fais quelques mois que l’envie d’apprendre le piano me vient de plus en plus. Je fais partie des gens qui travaillent assez loin de leur domicile et c’est pour cette raison que ce dont je possède le plus….c’est le temps! Etant donné que je ne rentre chez moi qu’une fois par semaine ça me laisse du coup beaucoup de temps. Je viens vers vous pour vous demander quel serait d’après vous le meilleur parcours d’apprentissage. Je ne possède pas vraiment les moyens de me payer des cours mais pour autant je me motivé à apprendre cet instrument dans les règles c’est à dire en passant par le solfège.

    En vous remerciant d’avance,

    Cordialement

  43. adil miftah
    | Répondre

    barbara tu peux me aider je suis adil et je veux etrre dj mais je vous quelqu »un quil me aide pour jouer bien avec piano et fait des beux melodie comme david guetta avicii ect comment je fait a votre chiox ,;,

    • Barbara
      | Répondre

      Adil, il faut que tu trouves un professeur de piano près de chez toi ! A bientôt.

  44. caballero sebastiana
    | Répondre

    Bonsoir. J’ai eu plein de profs et à chaque fois je m’ennuie. J’ai plein de petites chansons que j’aimerai utiliser comme exercice mais j’ai pas un niveau je suis perdu je dois être au 2e niveau je pense. Est-il possible d’être autodidacte pour apprendre a s’accompagner? Votre méthode de travail m’a interpelée… mais seule je m’éparpille. Je me suis abonnée à un cours 2 piano j’ai acheté une méthode d’accompagnement et une autre de rythme mais je ne sais pas ou je vais et ça fait trop longtemps que ça bloque… merci barbara de ta réponse si tu y voir clair dans mon texte.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour. Si tu t’ennuies à chaque fois avec tes professeurs, il y a deux raisons : soit ces professeurs ne te conviennent pas (auquel cas il faut en chercher un autre qui te convienne), soit il y a quelque chose en toi qui bloque l’apprentissage. Le professeur est indispensable. C’est grâce à lui que tu pourras progresser.
      Apprendre demande de la patience. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut des années d’apprentissage pour pouvoir être autonome au piano. La cause de l’ennui peut être un manque de patience. Si tu crois pouvoir jouer du piano en quelques semaines ou quelques mois, saches que c’est impossible. Il faut appliquer patiemment ce que dit le professeur, semaine après semaine, mois après mois, année après année. Si le professeur est compétent, les résultats arrivent alors automatiquement.
      Beaucoup d’adultes sont impatients et, à cause de cela, abandonnent rapidement la musique. Les enfants n’ont pas ce problème : ils apprennent sans se poser de (mauvaises) questions. Il vous faut peut-être retrouver votre esprit d’enfant… A bientôt.

  45. Rubeins Missirian
    | Répondre

    Bonjour Barbara. Je m’appelle Rubeins et j’ai 14 et j’habite Velaux en région P.A.C.A . En espérant que votre blog est toujours actif cette année. Je souhaitais vous dire que votre Histoire (Je me permet de mettre une majuscule à ce mot) Ma incroyablement touchée. Je suis vos cours de solfège rythmique sur youtube depuis Décembre 2013. Et je peux dire que vous m’aviez bien aidé. En fait, cela fait 5 ans que je fais du piano mais malheureusement sans cours. Disons que ma mère n’avais pas trop les moyens de m’en prendre au départ. Alors je me suis débrouiller seule. Mais 4 premières années je jouer sur un synthétiseur… Jusqu’au jour où mon professeur de musique du collège mette un piano droit dans sa salle. Elle m’a laissé jouer dessus.. Et là ! Ouaw ! Tout étais différent ! Le son de cette instrument était bien plus différent que celui de mon synthé ! Je ne sais comment décrire les son de cette instrument ! Mais cette description est très très positive en tous cas. Alors depuis ce jour, toutes les après-midi, je grattais le piano pour jouer 5min à mon professeur ! Mais 5min n’étais vraiment pas suffisant pour moi… Alors j’ai décidé d’économiser des sous pour me prendre un piano droit ! mon père, ma mère, mes tantes et mes soeurs mon donné de l’argent. Et puis j’ai trouvé le piano qu’il me fallait. Un piano droit d’étude de marque RONÏSH (allemand). Depuis que j’ai ce piano, le piano est presque devenu pour moi une obsession. Les semaines j’en joue 2 ou 3 heures les soirs puis les vacances et les week-end, Plus que la moitié de la journée. 15 heures. Et cela chaque jour de la semaine des vacances ou le week-end complet. Et je ne rigole pas. En ce moment j’essaye de jouer un morceau de Mozart, appelé la marche turque. Tous ça bien mais si je continue à faire du piano d’une manière solitaire sans cours, je ne vais, finalement, pas aller bien loin. Les inscriptions de l’école de musique dans ma région se déroule le 6 septembre. Moi et ma mère allons foncer pour être inscrit. Je croise les doigts pour qu’il y es encore de la place… Pendant ce temps je fais mes cours de solfège avec vous ! puis aussi avec mon professeur de musique qui a décidé de m’offrir des cours de solfège gratuitement car elle m’apprécie ! Le bute de mon arrivé, aujourd’hui, sur ce site est de me perfectionner jusqu’au bout ! Je sais que vous êtes un bon professeur !

  46. Rubeins Missirian
    | Répondre

    Mes* 4 premières année ! Désolé pour ces faute d’inattention ! je sais qu’il y’en a plein d’autres ! désolé !

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Rubeins, ne vous inquiétez pas pour les fautes d’orthographe. Votre parcours musical, lui, est sans faute ! Merci beaucoup de partager ces moments de votre vie. Je vous souhaite de pouvoir continuer ainsi et de pouvoir progresser dans ce qui apparaît être une réelle passion. Bravo !!

  47. Rubeins Missirian
    | Répondre

    Ah ! Merci beaucoup ! Merci mille fois ! Je viendrai quelque fois pour poser quelques questions pour m’améliorer ! Merci encore ! Par contre en ce moment je suis assez embêté… Les deux cordes de l’avant dernier Ré de la gauche de mon piano c’est pété… Certains m’ont dit que ce n’était pas normal…

    • Barbara
      | Répondre

      Rubeins, ça arrive parfois sur les vieux pianos… A bientôt

  48. Macha
    | Répondre

    Pianiste confirmée ( plus de cinq ans de piano) je cherche un clavier portable pour travailler quotidiennement pendant mes vacances. On m’a parlé du Yamaha P35. Est ce un bon choix ?

    • Barbara
      | Répondre

      Macha, je crois que le Yamaha P35 serait un bon choix pour cette utilisation et votre niveau. Bon travail cet été !

  49. François
    | Répondre

    Bonsoir Barbara, j’ai découvert récemment votre blog et je m’en réjouis. Je n’en suis qu’au début de ses trésors et je pense en tirer grands profits. Je suis un nouveau sexagénaire apprenti pianiste et l’envie est venue d’un coup d’acheter un clavier. Il est vrai que j’ai commencé en autodidacte mais à un moment il faut choisir si l’on veut progresser ou pas et là il faut prendre un professeur. Je suis également une méthode de piano, mais quelquefois je ne suis plus sûr de bien travailler car je veux essayer de tout jouer et finalement je n’arrive pas à maîtriser parfaitement un morceau.peut être pourriez vous me prodiguer un bon conseil afin de ne pas trop partir dans tous les sens. Merci encore, je poursuis la lecture du blog.

  50. Alexandra
    | Répondre

    Bonjour, je suis une grande fan de Ludovico Einaudi et plus particulièrement de son morceau Nuvole Bianche, j’ai la partition mais c’est un vrai casse tête, pourriez vous me dire s’il existe une version simplifiée, ou s’il y a des règles à respecter si je la simplifie moi même.
    Merci.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Alexandra,
      Je ne connais pas de version simplifiée de ce morceau. Essayez de le faire vous-même, vous verrez bien quel résultat cela donnera ! Bon courage et à bientôt.

  51. Annette NOEL
    | Répondre

    Bonjour Barbara
    Je suis décidée à prendre des cours de piano cette année car je n’arrive pas à m’y remettre seule. J’ai fait 4 ans de piano à l’adolescence, source de bcp de joies, puis la vie… Mais je m’étais promis de reprendre à la retraite. M’y voilà depuis quelques années, mes enfants m’ont offert un piano numérique (je suis en appartement…) j’ai essayé mais l’enthousiasme s’est effrité : trop difficile seule ! Je cherche donc un prof sur Toulouse qui ai l’habitude (et l’envie) d’enseigner à de « vieux débutants ». En cherchant sur internet, je suis tombée sur votreblog qui m’a ravie et encouragée ! Comment chercher un prof qui me conviendrait? Connaitriez vous qq à Toulouse ? Merci de votre aide
    (Je chante aussi dans un choeur de bon niveau et suis à la recherche d’un prof de chant, celle que j’avais l’an dernier ayant du s’arrêter temporairement )
    merci pour votre blog et vos conseils !

    • Barbara
      | Répondre

      Annette, faites donc une recherche sur Internet (Google) en tapant « professeur de piano Toulouse ». Vous verrez alors plusieurs pistes de cours s’offrir à vous… Bonne recherche et à bientôt.

      • Costes
        | Répondre

        Merci Barbara, j’ai 65 ans , j’ai voulu réaliser mon rêve d’adolescente , je n’ai pu le faire qu’à la retraite….Je viens de découvrir votre blog extrêmement intéressant, très clair, professionnel…Merci infiniment pour tous vos bons conseils…J’avais commencé avec l’école de musique et en cours de 3e » année , j’ai arrêté, car trop compétitif pour moi…..De plus , j’ai un défaut qui n’a pas été corrigé dès le départ , soit celui de manquer de  » fluidité »…bref , j’ai donc voulu continuer avec des cours à domicile, ne sachant pas comment m’y prendre , sur site j’ai trouvé une structure mandataire , qui se targuait d’être au devant de formation et surtout assurait de fournir des enseignants. Cela s’est bien passé durant les 2 premiers mois, puis l’enseignant déménageant, il ne pouvait plus venir chez et là commencèrent les difficultés pour me trouver un enseignant, sauf que , arguant d’un mandat, ne prenant pas en compte que la déficience qui venait d’eux, voulait que j’aille au delà du mandat , bien sûr j’ai arrêté à date pour moi légale…Les ennuis , pressions ont commencé…Donc je me permets , à cet endroit de m’exprimer pour avertir les personnes qui cherchent un enseignant…attention aux mandataires, leur législation est écrite mais extrêmement floue…..Bien sûr , très contrariée car pas habituée à ce genre de situation, j’ai aussi perdu confiance, passion et j’ai le sentiment de ne plus savoir jouer même ce que j’interprétais…..Sans compter l’argent perdu car régression…..j’ai un peu de mal, ce qui m’a dirigé vers la lecture de vos vidéos et documents

  52. Avigail
    | Répondre

    Bonsoir Barbara,
    Je viens de découvrir votre blog et je suis émerveillée par son organisation, sa richesse… Mon parcours est assez étrange: j’ai commencé le piano et le solfège au conservatoire à l’âge de 8 ans, sans réelle envie. J’ai fait 5 ans de solfège et 4 ans de piano, puis j’ai arrêté 2 ans et j’ai décidé de reprendre l’année dernière. Mais je n’étais pas au conservatoire, et je n’ai pas réussi à progresser. Cette année, je vais reprendre avec le conservatoire, avec l’espoir qu’il y est de la place au piano. Je m’étonne souvent de cette soudaine décision de reprendre le piano alors que j’avais volontairement arrêté. Je pense que Nietzsche répond à mon questionnement par sa citation : « La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil »

  53. Jean Marc
    | Répondre

    tout simplement MERCI, je redécouvre la joie d apprendre a 51 ans. si la musique a toujours était la dans nos vie, c est grace a des passionnés comme vous Barbara.
    pour notre bonheur
    Merci

  54. isabelle
    | Répondre

    bonjour, je viens de tomber sur votre site et il a l’air super, vous devez passez beaucoup de temps dessus. je voulais savoir si je pouvais apprendre a faire du piano (pour le doigte) sur un ordinateur? et comment faire?
    merci

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Isabelle,
      Ma réponse est en forme de questions :
      Pouvez-apprendre à conduire une voiture uniquement avec un ordinateur (sans moniteur) ?
      Pouvez-apprendre à faire du karaté ou du tennis (ou autre) uniquement avec un ordinateur ?
      Vous avez sûrement trouvé les réponses et elles s’appliquent également à l’apprentissage du piano.
      L’ordinateur peut être un bon complément, mais le professeur est INDISPENSABLE pour qui veut jouer du piano (et non jouer quelques accords par-ci, par-là…).
      Bon courage !

  55. Jean-Marc
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    Je tiens à vous féliciter pour ce blog et le travail fourni.
    Pianiste dans l’âme, mes enfants de 7 et 8 ans ont commencé le solfège début d’année scolaire.
    Nous nous sommes donc rendu à Bruxelles pour acquérir un piano numérique pour cause de voisinage.
    Nous avons donc acheté le Kawai CA65 qui nous a séduit de par sa sonorité, son touché, sa qualité et mécanique des ouche.

    J’aimerais si vous le pouvez, avoir votre avis concernant ce modèle.

    Cordialement

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Jean-Marc,
      Ce piano est remarquable dans sa catégorie. Vous avez fait un bon choix. A bientôt.

  56. serge
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Vos cours de piano sont très bien fait et je vous en remercie du fond du cœur , dommage je suis du nord de Lille et j’aurai aimé prendre des cours de piano avec vous, j’ai le conservatoire de Marquette lez Lille je vais m inscrire là, mais j’aurai aimé que ce soit vous qui me donne les cours mais bon, vos vidéos sont très bien faite , j ai appris beaucoup de choses sur votre site en peu de temps puisque je viens de le découvrir il très enrichissant pleins de conseil et les méthodes sont super merci beaucoup c’est bien expliqué je comprend vite et je pense le consulter souvent, je pense acquérir un KORG SP 170 88 touches de la maison du piano à Lille qu’en pensez-vous de ce piano ?

    Merci beaucoup !!

    Bien cordialement

    Serge

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Serge,
      Merci pour vos gentilles remarques. Le KORG SP 170 possède de bonnes sonorités, mais le toucher n’est pas très bon (surtout pour un débutant).

  57. Jean-Marc
    | Répondre

    Merci Barbara, car nous trouvons une multitude de conseils, PDF, vidéos etc…. sur votre BLOG, vous faites un travail remarquable.
    A bientôt….

  58. serge
    | Répondre

    Bonsoir Barbara,
    Je laisse tomber le KORG, permettez moi de vous demandez conseil sur l acquisition un piano pour débuter, merci pour vos conseils

    Avec mes respects !

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Serge,
      vous avez par exemple le korg LP 380 (± 1000 €), le Roland F130 R (±1000 €) ou le Yamaha arius YDP 162 (±1500 €). A bientôt.

      • serge
        | Répondre

        Bonjour Barbara,

        D’abord grand merci !!, je les ai tous écoutés sur youtube ils ont une sonorité à couper le souffle !, ils sont tellement bien que je ne sais choisir mais je vais devoir faire mon choix , je pense sur le Yamaha arius YDP 162 et si je m’en sort bien par la suite un piano acoustique, merci beaucoup !!

        Serge

      • Serge
        | Répondre

        Bonsoir Barbara,
        J ai fini par prendre le YDP Arius 142, il fonctionne très bien, merci pour vos précieux conseils, je cherche la version simplifié de Mistral gagnant, j ai fait pas mal de progrès, je vais m’inscrire à l école de musique mais les inscription ce n’est pas avant le mois de juin, en attend j’apprend les rythmes sur votre site qui est très bien fait

        Avec mes respect !!

  59. PLOQUIN
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    Je joue sur un RP 101 Roland depuis 5 ans, et auparavant j’ai eu pendant 12 ans un Technics qui sonnait quasiment comme un Steinway. Puisque vous êtes une connaisseuse, qu’est-ce que vous pensez des nouveaux e-klavier de chez Blüthner ? Ces instruments numériques ont fait sensation à le foire de Francfort il y a deux ans. Mais que valent-ils vraiment ? Est-ce qu’on peut par exemple envisager d’investir 2500 euros dans le e-klavier 1 ? Qu’en est-il des sonorités et de la réponse au toucher ? La profondeur de la résonance de la pédale est-elle convaincante ? Je vous demande cela parce que ces modèles ne sont pas encore très répandus en France. Mais Rouen pianos en vend, alors je voudrais me renseigner avant. Sinon, on apprend des choses sur votre site, c’est une démarche intéressante. Un vieux prof m’a dit un jour qu’une vie ne suffisait pas pour bien jouer d’un jouer d’un instrument. Alors, je philosophe ! Florent

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Florent,
      Je ne connais pas les e-klavier. Peut-être que quelqu’un sur le site pourrait vous répondre. Merci pour vos remarques et à bientôt.

  60. Jérome L
    | Répondre

    bonjour Barbara, débutant, je cherche à m’acheter un piano et j’ai ainsi parcouru vos articles sur « quel piano choisir », et je vous en remercie vivement.

  61. Rubeins Missirian
    | Répondre

    Bonsoir Barbara ! Je suis de retour ! Pour vous dire que, j’ai enfin intégré une école de Musique. Enfin j’étudie le solfège là-bas. Et figurez-vous que grâce à vos exercices le professeur avait voulu me mettre en troisième année de solfège ! Mais pour une raison d’heure j’ai étais obligé d’être en deuxième année. Les cours de deuxième année commençait plus tôt. Du coup c’est facile ! Mais j’ai quand même bien fais de venir en deuxième année car il y’avait des choses que je ne savais pas . Pour le piano , je fais des cours particuliers. J’ai commencé les cours il y’a quelques semaines. Alors pour vous dire un peu quel est mon niveau, le professeur m’a donné comme morceau la Valse de Chopin Op 69 n°2 et Prélude 1 Le Clavecin bien tempéré première partie de Bach. Et comme exercices , les gammes et arpèges de Do Majeur et de La Mineur. Et c’est justement ces gammes qui m’embête un peu car il y’a cette histoire de doigté qui est difficile pour moi. Avez-vous une idée pour régler ce problème ? J’ai déjà eu l’avis de mon professeur mais j’aimerai bien avoir le votre aussi car vous m’avez aidé. Voilà merci d’avance.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Rubeins et félicitations pour votre engagement musical ! Mettre les bons doigtés est essentiel pour réussir à bien jouer du piano. Cela peut vous sembler contraignant au début, mais, grâce à cela, vous développerez une surprenante agilité et une égalité de toucher entre chaque note. Appliquez les bons doigtés avec patience et bonne volonté et vous en verrez rapidement tous les bienfaits. Pour vous aider, voici une page sur laquelle vous trouverez les doigtés pour l’ensemble des gammes en cliquant ici. A bientôt.

  62. Michel Borguinon
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Quand vous dites que l’on peut apprendre le piano à tout âge, vous avez grandement raison. J’ai commencé à jouer de cet instrument à 61 ans et cela fait maintenant 8 ans que je joue régulièrement, sauf que j’ai deux ans d’interruption à cause d’un accident au bras droit.
    Je voulais simplement vous écrire pour vous approuver.
    Michel

  63. jluc
    | Répondre

    bonjour
    votre blog est trés bien fait avec des tas de renseignement. bravo
    j’ai aimer lire vos ligne.
    je recherche un professeur de piano diplomé sur rouen
    pour ma fille
    je précise diplomé …
    étant moi méme élève d’un professeur de guitare .depuis quelques années.
    on trouve un peut de tout dans la musique .et pas toujours bon.
    j’en ai fait l’expérience ,avant de trouver la bonne personne.
    jean luc

  64. Patricia
    | Répondre

    Bonjour Barbara

    J’ai découvert,en allant de lien en lien,votre site,encore bravo pour sa clarté et la qualité de vos réponses.
    Je suis à la recherche d’un piano numérique,au toucher piano,pour débutant(moi) mais aussi mes enfants(beaucoup plus expérimentés et à l’aise avec le clavier).
    Avec un budget de 800 euros,quel(s) modèle(s) pouvez vous me conseiller? et avec arrangeur ou pas? occasion ou pas?

    D’avance,merci de votre réponse.
    Patricia

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Patricia,
      Je vous conseille le Korg LP 380 neuf pour environ 100 € de plus. Il possède le meilleur toucher des instruments dans cette catégorie. En occasion, vous pouvez essayer de trouver le Kawai CS 4 (qui coûte plus cher neuf). La fonction arrangeur ne sera d’aucune utilité dans un premier temps. Bonne recherche !

  65. lza
    | Répondre

    vous êtes formidable. je viens de découvrir votre blog et je trouve vos explications simples et belles

  66. Vincent
    | Répondre

    Bonsoir Barbara ! J’ai 17 ans et je suis un très grand amateur de Chopin, ma pièce préférée est la Polonaise 53 et depuis plusieurs mois je caresse l’idée de me mettre à l’apprentissage de cet incroyable instrument et je me demande, selon toi, ce genre de pièce est elle accessible pour une personne n’ayant pas commencé dès le plus jeune âge ? Merci d’avance et bonne continuation surtout ! :)

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Vincent. Si ta motivation est vraiment forte, tu pourras réussir, c’est certain. Mais cela te demandera de réunir les points suivants :
      – avoir un très bon professeur
      – travailler régulièrement (tous les jours et sur un piano acoustique)
      – être patient et endurant (cela te demandera des années avant de réussir à jouer cette polonaise)
      Tout est possible si tu crois en toi !
      Bonne chance et à bientôt.

  67. Eric Papin
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Vous allez vite être très étonnée, car j’ai 73 ans ( un gamin) et j’ai toujours joué de routine , exactement le contraire de c que vous préconisez, conclusion , je suis passé au clavier , beaucoup plus simple quoique…mais toujours de la même manière , c’est à dire n’importe comment , ne connaissant même pas le solfège , je numérote mes notes ( l’ancien matheux qui ressort) et je joue un peu et même beaucoup n’importe comment. Dommage que vous habitiez si loin ( je suis au bord de l’eau dans le var) Mais je suis tombé sur vos cours et depuis une semaine environ j’essaye d’appliquer vos préceptes. Bon c’est loin d’être parfait , mais il y a un petit quelque chose.Ce matin j’ai reçu mon métronome , et je transforme mon clavier ( tyros 4) en piano . Voila je tenais à vous faire part de mes énièmes débuts mais je n’ai jamais capitulé , pourtant j esuis pas breton , mais tétu quand même . J’espère qu’avec tous vos tuyaux je vais enfin arriver à quelque chose de probant. En tous les cas merci , et surement à trés bientôt.

  68. jocelyne pairault
    | Répondre

    Bonjour j’ai 63 ans et apprends le piano en ecole de musique depuis 4 ans. On m a jusqu a present prete un piano rameau 116 cm de 1973. Jje voudrais aujourd hui acheter un piano avec un budget maxi de 3500 euros. J ai vu un schimmel 112/10t de 1985 a 2500 euros. Dans un magasin on me propose un bohemia r121 neuf d expo a 3400 euro. Je pourrais aussi pour un petit prix recuperer le rameau que j ai actuellement et le faire reparer. Les conseils qu on m a donné s divergent alos je ne sais plus quoi fair. Quel est s il vous plait votre avis ?

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour, le Bohemia R121 est un très bon piano avec un excellent rapport qualité/prix. Il serait l’instrument qui vous conviendrait le mieux des deux car son toucher est plus adapté à votre niveau que celui du Schimmel. De plus, étant neuf, vous devriez ne pas avoir de mauvaises surprises en l’achetant. Ceci dit, le Schimmel est aussi un très bon piano. Quant au Rameau, demandez un avis et un devis auprès d’un facteur de piano, vous saurez ainsi ce qu’il en est de ce piano. Personnellement, je vous conseille le Bohemia. Bonne journée.

  69. jocelyne pairault
    | Répondre

    Rebonjour
    je vs ai envoe un message il y a 1 heure mais il ne part pas. Il est en attente de moderation ????

    • Barbara
      | Répondre

      Rebonjour Jocelyne,
      Je viens de répondre à votre précédent message. Sachez que je ne suis pas en permanence derrière mon écran d’ordinateur pour répondre instantanément aux commentaires. J’ai également une vie par ailleurs… Je vous souhaite une bonne journée.

  70. jocelyne pairault
    | Répondre

    Merci bcp pour votre reponse qui va bien m aider dans mon choix et excusez moi pour le second message qui n etait pas un message d impatience mais n etant pas une habituée des forums sur le net. Je ne savais pas ce que voulait dire ce message…
    bonne journée et bravo pour votre initiative. Je me suis inscrite sur votre site.
    bien cordialement.

  71. Evelyne
    | Répondre

    Bonjour,
    J’ai commencé le piano il y a … 3 mois. J’en avais envie depuis tellement longtemps que je me suis lancée avant qu’il ne soit trop tard (61 ans…). Je prends des cours au conservatoire avec un prof adorable qui m’apprend le solfège en même temps (j’ai des vieux « restes » du lycée qui sont revenus tout frais !). J’y prends un plaisir infini même si pour le moment je tâtonne, je balbutie. Je travaille régulièrement, répète et répète encore sans jamais me lasser. La route est si longue. Je joue sur un piano numérique qui était à ma fille (c’est son deuxième instrument et il est resté à la maison), mais c’est un plaisir inouï de jouer sur le piano du conservatoire, c’est presque sensuel ce contact avec le « vrai » piano. C’est ma récréation, ma madeleine de Proust !
    Ton blog m’enchante, j’y suis depuis le début de l’après-midi et je pense qu’il va m’aider à passer des paliers difficiles. Et varier les plaisirs, aborder autrement le solfège, apprendre est tellement excitant !
    Donc merci pour ce blog extraordinaire.
    A très vite car je vais revenir souvent…

  72. annebulle
    | Répondre

    Bonjour Barbara
    tout d’abord je vous remercie beaucoup pour ce blog formidable et pour le don de votre connaissance que vous nous faites. C’est rare de trouver des personnes qui partagent ainsi gracieusement.
    J’ai 47 ans et jouer de la musique est pour moi un rêve qui ne s’est pas encore concrétisé, mais j’y viens. J’ai commencé à jouer sur un clavier arrangeur en mauvais état il y a quelques jours et comme j’aimerais persévérer, je pense acheter un piano numérique et j’ai repéré le Yamaha P35 à 449€ avec casque, tabouret et stand en X , ou Eagletone Dpw100, Thomman DP30 WH … autres marques: delson, casio… je m’y perds… qu’en pensez vous ?
    J’ai un budget maximum de 800 € .
    Merci encore pour vos vidéos instructives que je regarde avec assiduité, je vais imprimer les exercices de solfège car je compte bien apprendre à lire une partition.
    Anne

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Anne,
      Merci pour vos encouragements. Avec un budget de 800 €, le Yamaha P35 me semble être le meilleur choix parmi ceux que vous proposez. Le stand en X n’étant pas très stable, essayez de négocier un stand Stagg MXS A1 ou le meuble Yamaha adapté à ce piano numérique. Que votre rêve devienne réalité ! A très bientôt.

  73. annebulle
    | Répondre

    Bonsoir Barbara

    merci beaucoup pour votre réponse rapide et claire. J’avais aussi envisagé l’achat d’un stand type meuble pour plus de stabilité et aussi pour l’ésthétique. Par contre, ce qui m’ennuie avec ce modèle c’est l’absence de recouvre clavier.. j’ai des chats qui grimpent partout et je n’ai pas envie de voir mon clavier sali… Je pense que j’aurai ce problème avec tous les modèles portables et je me demande si je ne devrais du coup pas opter pour un meuble, il faudra sans doute revoir le budget à la hausse.
    Anne

  74. Moulin
    | Répondre

    Bonjour,
    Je ne trouve pas la partition de Procol Harum
    Merci de votre réponse

    • Barbara
      | Répondre

      Cette partition n’est pas sur le blog en raison des droits d’auteur et d’éditeur en vigueur. A bientôt.

  75. Latifsamet
    | Répondre

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre pédagogie très complet je trouve, je vous souhaite une longue continuation. J’ai une question. J’ai appris La novelette en Ré mineur de Gurlitt Cornelius, je la joue par coeur mais je n’arrive pas comment dire s’il l’on me demander de jouer à partir de la mesure 8 je ne saurai comment faire mais j’arrive a reprendre depuis l’endroit ou je fais une faute. Comment je devrais m’y prendre pour cela ? Devrais-je apprendre mesures par mesures les notes comme un poème ?
    Merci de votre réponse.

    Latifsamet

  76. Cayuela olivier
    | Répondre

    J’ai 32 ans et depuis environ 7 ans je fais du piano en autodidacte. L’année dernière en Septembre 2014, j’ai commencé à aller dans une école de musique à Villeneuve lez Avignons. Je rencontre énormément de dificultés au piano notamment la lecture de notes en temps réel sur la partition. Avant j’apprenais par coeur les partitions mais je me suis rendu compte très vite que ce n’était pas la bonne méthode et je m’en doutais au fond de moi. Mon professeur est très gentil et comprend mes difficultés cependant je commence à perdre pied. De plus je suis handicapé j’ai des problèmes de concentration et de représentation spatiale et des problèmes de psychomotricites depuis mon enfance. Je n’ai pas eu l’opportunité de prendre des cours de musique étant enfant car j’étais hospitalisé jusqu’à mes 14 ans. Pour ma première année il me fait étudier la sonate sois disant facile de Mozart. Poui moi elle est compliqué à jouer. Mais il me dit que c’est un bon exercice de lecture. De plus faisant des ateliers thérapeutiques dans un hôpital de jour, il m’est très difficîle de travailler un peu tous les jours car je suis souvent à l’hôpital la semaine. Je continue à travailler mais j’ai pas vraiment l’impression de progresser. Que pouvez vous me conseiller? Merci pour votre bloc qui est très agréable à consulter.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Olivier,
      Je vous conseille d’être patient et de parler de vos difficultés à votre professeur. Vous avez commencé en autodidacte, donc en ayant probablement acquis de mauvaises habitudes. Or, changer des habitudes demande du temps et de la patience. Soyez confiant, concentrez-vous sur le présent et appliquez les consignes de votre professeur. Chaque petite étape réussie vous fait progresser, pensez-y ! A bientôt.

  77. Cayuela olivier
    | Répondre

    Je vous remercie pour votre soutien et j’entends très bien votre remarque en ce qui me concerne.

    C’est un professeur compréhensif mais il n’hésite pas à me faire travailler des morceaux pas forcément simple pour moi, car en ce moment je travail la sonate facile K545 de Mozart et je rencontre beaucoup de difficultés à rendre fluide les réponses mains gauches et mains droite quand il y’a des doubles croches. En ce moment je joue ces doubles croches très lentement pour m’habituer à jouer toutes les notes en même temps. Comme jusqu’à présent je ne regardais que mes mains au clavier quand j’apprenais seul, j’oubliais que j’avais devant moi une partition. Maintenant je me force à lire en temps réel la partition pour acquérir plus d’autonomie avec la lecture de notes, et c’est moi dès le premier cours qui en a fait la demande auprès de mon professeur car c’était mon souhait d’acquérir cette lecture instantanée des notes. Cela m’oblige à jouer lentement et à mémoriser et je trouve pour moi que c’est mieux de faire ainsi.

  78. Mroz Adrien
    | Répondre

    Bonjour, voila j’ai 28 ans et depuis très petit le piano était pour moi un instrument magique le piano et pour moi un pinceau que l’on pose sur une toile, il raconte les sentiments , une histoire , le passé , le présent et le futur . j’ai traversé pendant mon adolescence des périodes sombres. A l’âge de mes 25 ans j’ai voulut enlever les doutes les peurs qui me tétanisé. Le piano était pour moi un instrument très onéreux. Je me suis trouver dans une impasse alors je me suis rabattu sur la guitare qui ma donner beaucoup de plaisri. Mais je n’était pas rassasié j’en voulais plus .
    Il ya maintenant 1 semaine je me suis heter un piano c’était pour moi le plus beau jour de ma vie! Se n’est peut etre pas le piano de mes rêve mais il me rend heureux c’est un piano Yamaha numérique P_35 ! J’aimerai avoir votre avis sur se produit ?
    Je suis triste de ne pas être l’un de vos élevé car je suis de très loin
    Je vous remerci pour les videos posté sur YouTube qui me donne l’envie de progresser ! J espère trouver le professeur (e) qui pourra l’aider a concrétise mon rêve d’enfant a très bientôt merci pour tous ! Amicalement Adrien .

    PS les touches tu piano représente les hommes qu’ils soit blancs ou noir , nous sommes la musique si nous vivons tous en harmonie sa serai le plus grand concert de tous les temps .
    J’ai trouver deux notes pour la commencer ça sera (LA) paix et la (RE)demption !

  79. Annicka Perthu
    | Répondre

    Bonjour
    Grand, grand MERCI pour cet excellent blog ! Je suis « tombée » dessus par le plus grand des hasards (en cherchant une chanson bretonne) et je suis ravie. Deux choses si vous le voulez-bien. Je souhaite faire un don je n’ai aucune idée du montant ? svp Indiquez-moi une fourchette. Je profite de votre expérience et de vos conseils, notamment dans « Partitions piano 1ère année ». Puis-je me permettre de signaler un lien erroné (sauf erreur de ma part) : les 2 liens pour Beethoven sont l’Hymne à la joie.
    Vraiment merci d’être aussi claire, précise, encourageante dans vos propos. Peut-être que je vais enfin réaliser le désir profond qui m’habite depuis tant d’années… Annicka

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Annicka,
      Vous comprendrez que je ne puis déontologiquement vous indiquer un quelconque montant de don, ce choix vous appartenant. Ce que je puis vous dire, c’est que j’ai investi avec grand plaisir dans ce blog une quantité d’énergie considérable. Je vous remercie pour vos remarques et vos encouragements. A bientôt.

  80. cousseau gilles
    | Répondre

    Bonjour Barbara
    Du rebord du monde, enfin dans les montagnes, isolé je viens de vous découvrir, je suis illuminé…..par vos explication et votre style….j’aime bien c’est un coup de coeur, je suis moniteur de ski de fond à Névache, vallée nature et je suis loin de mon guide pour le piano c’est pourquoi j’ai un peu cherché sur internet.
    Je vais appliquer tout vos conseils. vraiment j’ai bien aimé.
    je débute le piano, 1 an, je m’accroche car je fait beaucoup de sport et le soir je m’endort vite. et je regarde le piano en m’ endormant au lieux de m’y mettre. j’ai compris le message.
    A bientot pour d’autre messages.
    Merci
    Gilles C

  81. combet françois
    | Répondre

    bonjour je pratique le piano depuis 2 ans quand je fais des exercices du hanon j ai l index de ma main droite qui a tendance a rester plus ou moins droit et se releve quand j enchaine les notes surtout dans les ecarts est ce corrigible et comment?merci pour votre reponse

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour François.
      Je vous conseille de travailler très, très lentement en vous concentrant sur ce problème. Les résultats apparaîtront au bout de quelques semaines. Patience ! Qu’en pense votre professeur ? A bientôt.

  82. Alexandre
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    J’ai 35 ans et j’ai suivi la méthode de piano »Yamaha Electone » de l’âge de 10 ans à peu près jusqu’à l’âge de 18 ans. Cette méthode venue du Japon sans solfège permet d’apprendre rapidement à jouer et à se faire plaisir sur orgue Yamaha à double clavier et pédalier (exemple: Yamaha EL-60) mais également sur clavier électronique.
    Au fil des années j’ai continué à jouer tout seul et sans cours sur mes claviers arrangeurs mais je me suis toujours senti limité pour l’apprentissage des musiques classiques car j’ai du mal à déchiffrer la clé de fa (cela me prend toujours du temps à transposer en clé de sol) et je ne peux déchiffrer des partitions trop difficiles ou alors cela me prendrait énormément de temps de faire du note à note.
    Pouvez-vous me donner des conseils pour améliorer ma technique de mains et à lire plus efficacement des partitions non arrangées?

    Je vous remercie et bonne continuation.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Alexandre,
      Seul un professeur en chair et en os, assis à vos côtés, pourra vous aider à améliorer votre technique. Malheureusement, je suis loin de vous. Je vous invite à chercher un professeur. Bon courage !

  83. amani
    | Répondre

    Bonjour Barbara .
    je vous remercie tout d’abord pour ce blog que je trouve excellent.je suis tombée dessus par hasard
    j’ai 30 ans et ça fait 2 semaines que j’ai commencé le piano
    je voudrais acheter un piano obermann and sohn 122 Est ce un bon choix ? Le son me plaît , jai vu des avis favorables alors que mon professeur de piano me l’a fortement déconseillé car il est fabriqué en chine
    je suis perdue, je n’arrive pas à choisir mon piano
    serait t il possible de me conseiller SVP?
    je suis confuse

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Amani,
      Ce piano est fabriqué en Chine, mais de conception allemande. Les chinois ont aujourd’hui fait de gros progrès en matière de fabrication de pianos. Il est d’un bon rapport qualité/prix et possède suffisamment de qualités pour satisfaire aux besoins d’un débutant durant les 10 premières années, au moins. Votre choix n’est pas mauvais et je vous conseille de suivre votre intuition. Dans cette gamme de prix, il y a aussi le Kawai K 300. A bientôt.

  84. Marika
    | Répondre

    Bonjour Barbara!
    J ai 64 ans ça fait 20 ans je chante dans une chorale, j’adore la musique
    classique, j’ai un piano a la maison.Votre site super et facile que du
    bonheur, je viens découvrir votre blog très interessant.
    Une question ; comment choisir une métronome?Et quelle prix, dit-moi
    avant acheté. J’aimerais savoir à votre avis.Merci d’avance à bientôt,
    Marika.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Marika,
      J’ai une page sur mon blog qui conseille des métronomes, vous pouvez y accéder en cliquant ici. Bonne lecture !

  85. João Macedo
    | Répondre

    Bonjour Barbara, j’ai découvert aujourd’hui vos vidéos par hasard. J’ai été touché par vos conseils concernant le piano et le chant et par votre façon simple et convainquante de les donner. J’ai mis certains de ces vidéos en « Favoris » et je vais certainement y revenir. Je vous en remercie.

    • João Macedo
      | Répondre

      Correction: je voulais écrire: « certaines de ces vidéos ». Veuillez m’en excuser.

  86. Fabien
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    J’ai beaucoup apprécié votre vidéo : <> Cepandant, maintenant en classe de 3 ème année de piano j’aimerais vraiment savoir quoi jouer au terme de cette d’année ! Pouvez-vous me donner au moins quelques noms de morceau ?

    Vous remerciant d’avance !

    Félicitations pour le blog !

    Fabien. : )

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Fabien,
      Regardez ma page sur les partitions de 3e année en cliquant ici. A bientôt.

  87. Annie
    | Répondre

    Je voudrais vendre un piano, mais je ne sais pas quel prix demander. Hansen droit hauteur 118 N° 264463 acheté 2250 € en 1997 accordé pour la dernière fois en 1998. Merci pour votre avis

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Annie,
      Le prix du piano dépend également de son état intérieur. En bon état, pas plus de 1000 €, je pense. Vous pouvez aussi le faire estimer par un accordeur ou un facteur de piano. Bonne chance et à bientôt.

  88. Annie
    | Répondre

    Merci beaucoup pour votre réponse rapide.

  89. de Sa
    | Répondre

    Bonjour, je vous ai découverte sur YouTube ou vous parlez de votre blog et d’une partition simplifiée « des feuilles mortes « …je ne la troyve pas..ça serait très gentil de me la faire parvenir. …jujuhonore@Gmail.be
    très bonne journée
    Odile de Sa

  90. Scrive Emma
    | Répondre

    bonjour Barbara ,
    comme vous pouvez le voir sur le nom de ma messagerie, je joue déjà de la guitare , mais ayant un bon niveau en guitare je désirerai débuter le piano . Malheureusement je n’ai que 12 ans et mes parents ne veulent toujours pas . Comment pourrai-je travailler le piano ce refus ?
    Emma

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Emma,
      Peut-être est-ce le prix du piano qui freine vos parents. Si c’est ça, proposez-leur d’en louer un pendant un an, puis de l’acheter en location-vente. Autre chose, soyez ferme sur votre désir et ne cédez pas ! A bientôt.

  91. ricco
    | Répondre

    Bonjour
    je ne dis pas mon âge, je suis dans le  » à tout âge  » et j’ai entrepris d’apprendre la musique, je vais essayer la guitare, mais aussi en même temps de commencer avec un synhté pour voir si j’arrive à faire quelque chose, j’ai commencé à apprendre le solfège, moi, j’adore ça, appris les intervalles, les modes, dorien, ionien etc, et là j’apprends le rythme avec les exos sur Youtube, c’est super, je suis très content, c’est passionnant, je ne sais pas jusqu’où je pourrai aller sans professeur en présentiel, mais on verra bien. Je commence  » petit investissement  » volontairement, en tout cas, même si je n’ai pas commencé à toucher un instrument, je prends un grand plaisir à apprendre le solfège et la théorie musicale.
    Merci Barbara

  92. Rémy
    | Répondre

    Bonjour Barbara,
    Je souhaite reprendre le piano, débutant il y a 3 ans, ma femme m’a offert un piano numérique le 505 CVP Yamaha. Je n’avais pas de méthode à suivre et je me suis vite décourager suite à une stagnation de mon niveau. J’ai pris connaissance sur votre site des pré-requis nécessaires pour jouer et progresser, ce qui me redonne l’envie de m’y remettre. 15 à 30 minutes me semblent abordables au quotidien si le secret de la réussite est de passer par là, même si après mon activité professionnelle et sportive il ne me reste pas grand chose. J’ai toujours des difficultés pour jouer des deux mains en même temps, ce qui m’a vite découragé. Comment puis-je affronter ce problème pour me relancer sur le piano ?
    Un grand merci et félicitations pour votre générosité à transmettre votre savoir et votre méthode pour nous fournir toutes les clés de la réussite. A Bientôt et au plaisir de vous lire

  93. Claire Brière-Blanchet
    | Répondre

    Chère Barbara,
    Dîtes-moi franchement si je peux reprendre le piano. J’ai 75 ans!
    Mais ayant quitté le domicile de mes parents à 18 ans, je n’ai plus jamais rejoué depuis cet âge. Ensuite une vie de reporter en changeant sans cesse de lieux, le travail d’écriture de livres…m’ont privée d’exercice. Néanmoins, j’ai toujours écouté les œuvres classiques, les grands interprètes, je me rends souvent au concert. JE NE SAIS MÊME PLUS LIRE UNE PARTITION! Je ressens un terrible désespoir. Que me conseillez-vous? Merci de me répondre

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Claire,
      Vous pouvez reprendre le piano sans aucune hésitation ! L’important est de trouver un bon professeur qui soit capable de vous remettre à niveau concernant la lecture et la pratique pianistique. Seule, ce sera plus difficile… Cherchez un peu partout un prof en cours particulier, Leboncoin par exemple (rubrique cours particulier) ou le site kelprof.com. Bon courage et à bientôt.

    • Berchmans Rocheleau
      | Répondre

      Apprendre en tant qu’adulte peut avoir certains avantages que les plus jeunes n’ont pas encore…Durant votre longue carrière de journaliste et d’auteure, vous avez accumulé de multiples expériences et fait face à de nombreux défis…Vous avez probablement des « stratégies » héritées de votre formidable parcours que vous pourriez adapter à votre apprentissage du piano. Les « outils » sont peut-être cachés dans votre bagage…Bonne chance!
      Berchmans

  94. patrick rené
    | Répondre

    barbara, sans lire tous ces mails, je vois que vous etes une bonne maitresse de piano.
    apprends-moi à jouer le piano, je voudrais etre comme vous

  95. R Niepold
    | Répondre

    Bonjour,

    J’enseigne la vielle à roue (voir mon site web: http://www.sons-et-couleurs.eu ) en cours privé et rencontre souvent le problème d’élèves avec des connaissances de solfège rudimentaires ou carrément absents et des capacités de lecture néantes. J’essaie de communiquer les bases nécessaires par le biais de l’apprentissage de l’instrument (donc je ne fais pas de solfège pour l’art du solfège) et souvent oriente les élèves vers des apprentisage supplémentaires plus ciblés (comme p.e. vos cours trés utiles de lecture). J’ai cependant de grandes difficultés en particulier avec certains élèves qui sont dyslexiques qui ont plus de difficultés que normalement rencontré et résolubles par des méthodes d’enseignement classiques. Pour ces cas j’observe des difficultés de lecture (repérer les notes sur la portée et les identifier) et surtout par de difficultés de mathématiques élémentaires (portionner une mesure en temps égaux, compter des mesures avec temps fort et faibles, décomposer des rythmes un peu plus complexes, à commencer par des rythmes pointés, etc.). Ceci est particulièrement génant pour l’apprentissage de la vielle à roue où les notions de couplage des tours de roue et des coups de poignée par rapport à la métrique de la mesure sont essentielles à comprendre et à intérioriser. Je suis dont à la recherche de méthodes d’apprentissage des notions de solfèges pour dyslexiques, et voudrais vous demander si vous avez un expérience dans ce domaine. Merci d’avance.

    ***Ruprecht

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour,
      Je n’ai aucune expérience en matière de solfège pour dyslexiques, mais je mesure l’ampleur de vos difficultés (voire de l’impossibilité) pour enseigner à ces personnes. En revanche, vous pourriez essayer de transmettre vos connaissance à ces élèves oralement. Ce sera peut-être un peu plus long que par écrit, mais au final sûrement plus efficace. Beaucoup de musiques traditionnelles dans le monde se transmettent oralement (Inde, Afrique, Asie, Tzigane, manouche…). Le modèle de base serait donc pour ces dyslexiques : « Regarde comment je joue, fais comme moi et apprends par cœur ». Bon courage !

  96. R Niepold
    | Répondre

    21/2/16

    Merci pour votre réponse rapide. Bien entendu, l’enseignement oral fait partie de mon enseignement, et pour cause: la vielle à roue a une tradition de >1000 ans de tradition orale (seul à l’époque baroque des musiques pour vielle ont été notées), et c’est bien pour cela qu’elle est toujours vivante, car elle transmet le patrimoine musical de « bouche à oreille » et chacune y met un peu du sien. Cela donne une musique particuliièrement vivante, et c’est transmettre cette faculté de contributio au partimoine musical qui est à la base de mon einseignement. Cependnat dans mon approche pédagogique j’insiste sur la maitrise de deux approches: apprentissage d’oreille (et les lecteurs et ceux qui maitrise le solfège ont bien des difficultés de ce côté là; on a même l’impression que ceux qui ne coniassent pas le solfège on t plsu de facilité à apprendre d’oreille!) mais aussi par partitions que je n’aborde pas comme un notation exacte de la musique mais plutôt comme des pense-bête pour se remettre en mémoire les musiques. C’est pour cela que j’enseigne aussi une apporche minimalistique de notation: ne coucher sur papier que l’essentiel de la phrase musicale et pas de suggestion d’interprétation (au contraire: noter trop de prescriptions c’est souvent « tuer » la musique vivante). La logique derrière cette approche d’utilisation des partitions comme pense-bête est la suivante: Demandez à quelqu’un de vous chanter spontanément des airs qu’il connait, et il vous en chantera 10, peut-être 20; mais jouer à quelqu’un un air et il saura vous dire qu’ilconnait ou pas, et ce sur beaucoup plus de mélodies que 20. Cecei veut dire que la mémoire humaine est capable de stocker beaucoup de matériel musical, mais que l’accès est beaucoup plus difficile. C’est la que la partition donne la clé d’accès. – Pour ce qui est des dyslexiques: Le comble est que tous les experts semblent concorder dans le constat que faire de la musique est précisément un bon moyen de vaincre les difficultés que les dyslexiques rencontrent dans la vie quiotidienne ! Mon remède pour ces cas: avoir beaucoup de patience (ce qui met à rude épreuve le travail de l’enseignant,…), utiliser des couleurs ppour les notes repères pour apprendre la lecture, recommander la danse pour acq

    • R Niepold
      | Répondre

      (continuation de mon message précédant qui est parti trop vite – problème informatique sans doute)

      … recommander la danse pour acquérir les notions de mesures, de temps forts/faibles, de structure musicale etc. Et je recommande vos exercices de base, par exemple de lecture, couplé avec l’exercice de trouver les touches des notes sur l’instrument. Cela donne des résultats mais seulement très lentement, et j’ai l’impression qu’il y a un déficit permanent de garder les acquis des facultés de lecture et de mémorisaton des métriques de bases, car après un certain temps je dois toujours recommencer à zéro. C’est pour cela que je cherche à mieux comprendre comment les dyslexiques apprennent.

      Merci encore pour votre conseil.

      ***Ruprecht

  97. LMC
    | Répondre

    J’aime beaucoup les blog comme le votre ! C’est toujours intéressant de connaitre le point de vue d’autres musiciens sur tel ou tel sujet :) Très bonne initiative

  98. Berchmans Rocheleau
    | Répondre

    Apprendre à l’âge adulte est une possibilité et une nécessité. C’est possible parce les conditions se sont améliorées de façon exponentielle au cours des dernières décennies. C’est aussi une nécessité pour l’adulte de s’ouvrir à des connaissances ou habiletés nouvelles afin de rester participant de la vie sociale et pour contribuer à l’avancement de l’humanité par le biais de la « générativité »…
    À 75 ans bientôt, je m’entête à améliorer ma performance en interprétant au piano des œuvres de Chopin, Bach, Beethoven et autres et en essayant aussi des morceaux des répertoires populaires après des formations en orgue classique et populaire, en guitare classique et populaire, en violon, en accordéon et en chant…J’ai aussi terminé un programme de baccalauréat en musicologie à l’UQÀM en 2004 (Université du Québec à Montréal, Qc). Je suis actuellement en train de compléter un certificat en psychologie à l’UQTR.
    Je suis 100% d’accord avec votre démarche aidante auprès de ceux qui se lancent dans l’AVENTURE de la musique après la jeunesse!
    Il n’y a pas d’âge pour apprendre…Quand on cesse de s’intéresser à de nouveaux apprentissages, les connexions synaptiques s’atrophient et le cerveau perd de sa vigueur! Pourquoi la musique et pourquoi le piano? Parce c’est un sommet dans l’épanouissement de l’être global, autant dans l’aspect motricité que dans les aspects cognitifs et affectifs…Ma motivation personnelle vient probablement de mon enfance et des chansons de ma mère… la musique est devenue mon refuge paradisiaque…c’est un vraie « maladie » dont je ne cherche pas à guérir!
    Bravo pour votre virtuosité et votre souci d’aider les autres!
    p.s. J’aimerais échanger sur la psychologie de l’apprentissage en lien avec la pratique de la musique avec ceux que ce sujet intéresse.
    Merci!
    Berchmans R.

    • Annick
      | Répondre

      Bonjour
      Je suis complètement d’accord avec le commentaire de Berchmans, et intéressée par la psychologie de l’apprentissage en lien avec les pratiques musicales.

      • Berchmans Rocheleau
        | Répondre

        Annick
        J’ai apprécié cotre commentaire. Ma tentative pour lancer un débat sur ce blog au sujet de la psychologie de l’apprentissage est peut-être trop abstraite…Ce qui m’intéresse, c’est de connaître les expériences vécues en cours d’apprentissage du piano. En retour, je crois que mes propres expériences peuvent servir à rassurer et à motiver ceux et celles qui ont encore des doutes quant à la validité de leur démarche en apprentissage de la musique et particulièrement du piano. J’espère que mon initiative ne viendra pas nuire aux échanges et à l’objectif de Barbara pour ce blog.
        Berchmans

        • Annick Heyner
          | Répondre

          Berchmans, je crains de me répéter un peu trop et effectivement il est bien difficile de répondre à vos questions. Peut-être puis je tout d’abord vous éclairer sur mon parcours. Je viens de retrouver trois commentaires que j’ai déposés ici. Le premier le 27 août 2013. Le second le 13 octobre 2013 et le troisième, le 12 avril 2014.
          Je crois avoir déposé un témoignage à propos des bienfaits de la musique et notamment du piano, mais je ne le retrouve pas.
          Je « travaille » beaucoup autour de moi pour motiver les personnes qui n’osent pas se lancer ou reprendre l’apprentissage du piano. Il faut croire que je suis convaincante : trois de mes amis ont repris !
          Annick

  99. Berchmans Rocheleau
    | Répondre

    En réponse à Annick et pour lancer une exploration au sujet de la psychologie de l’apprentissage en lien avec la musique, la première question qui se pose est la suivante: l’être humain est-il génétiquement musical? Partage-t-il la capacité de chanter avec les oiseaux ou avec les autres espèces animales se servant de signaux audibles pour communiquer? Ou la musicalité serait-elle une acquisition récente dans le processus évolutionnel de notre espèce?
    Bienvenue aux réflexions… en espérant que ça ne nuise pas aux objectifs de Barbara avec ce blog.
    Berchmans R.

  100. Berchmans Rocheleau
    | Répondre

    Berchmans Rocheleau 6 avril 2016 |
    Comme mon commentaire du 6 avril 2016 s’est affiché en colonne (pas facile à lire), je tente un nouvel essai!
    Annick, Merci de votre réponse…Comme je suis nouveau dans les échanges sur un forum de discussion, je ne sais pas trop comment ça fonctionne! J’ai constaté que Barbara ne répond pas à tous les commentaires…Évidemment, ça prendrait un temps énorme! C’est déjà très généreux de sa part d’offrir la possibilité d’échanger entre nous. J’ai relu les commentaires que vous avez proposés sur ce blog. Ça me permet de mieux vous connaître et d’orienter mes propres réflexions et communications. Bravo pour votre cheminement et bonne continuation. Comme je le mentionnais dans mon premier commentaire sur ce site, je suis en train de compléter un certificat en psychologie à l’université (à temps partiel). Mon intérêt pour cette formation vient d’un long parcours en enseignement de la musique à un niveau qu’on pourrait qualifier d’activité de « loisir culturel ». Ici au Québec, nous avons eu une période durant les années 1970-80 où jouer de l’orgue électronique était très à la mode. Beaucoup de familles se tournaient vers cette forme d’activité de loisir et souvent les gens n’avaient aucune notion musicale et ne savaient même pas où trouver la note Do sur un clavier! Ils avaient besoin d’un guide! Comme j’avais déjà suivi des cours de piano, d’orgue et de guitare, j’ai commencé à travailler en collaboration avec des magasins d’instruments dans la région de Montréal. Puis la mode a changé, la pratique de ce loisir a cédé graduellement la place à d’autres passe-temps. J’ai décidé de retourner aux études dans la quarantaine. Après les cours en concentration musique au niveau collégial en orgue classique, j’ai été admis à l’université en pédagogie musicale, programme orienté vers l’éveil musical et l’initiation à la pratique musicale dans le milieu scolaire avec une option « B » où on pouvait se spécialiser en enseignement d’un instrument dans des écoles privées ou comme professeur indépendant. J’ai poursuivi et complété deux programmes de baccalauréat, l’un en chant populaire et l’autre en musicologie. J’ai été tellement séduit par ce dernier programme que j’y ai investi beaucoup de temps et d’énergie. L’analyse qui permet de démystifier la composition et le travail de grands maîtres, l’étude des instruments de toutes les cultures, l’histoire de la musique, des compositeurs, des styles particuliers à différentes époques m’ouvraient de nombreuses pistes qui m’attiraient et qui me sollicitent encore 30 ans plus tard! Pour moi, c’était et c’est encore « le pays des merveilles »!J’ai été initié indirectement aussi aux travaux de nos professeurs à l’université sur la musique et les neurosciences. Je lis et relis des chapitres d’ouvrages comme « De la note au cerveau » de Daniel Levitin, « Musicophilia » d’Oliver Sacks, « Psychologie de la musique », coll. Sous la direction d’Arlette Zennatti, etc. Actuellement, je travaille le piano en prenant des notes sur la manière d’apprendre et sur les essais d’applications des principes et des techniques qui m’ont été enseignées durant mon cheminement académique. J’aimerais bien avoir un guide fiable…Mais les derniers professeurs de piano que j’ai eus étaient spécialisés dans l’enseignement aux enfants. Souvent, ils trouvent difficile de tenir compte du fait qu’un étudiant adulte n’arrive pas « tabula rasa », comme une page blanche! Avec certains profs, il faudrait mettre tous nos anciens acquis à la poubelle, et « acheter » leur méthode, leur « évangile », leurs doigtés et leur façon de marcher!
    Je dois terminer mon certificat en psychologie en avril 2017. Après j’ai l’intention de chercher un professeur « ouvert » aux adultes. Partiellement autodidacte, je ne suis pas du genre de ceux qui oseraient affronter la jungle amazonienne ou l’Himalaya sans guide!…
    Les échanges sur ce blog me permettront possiblement de partager expériences et idées dans un climat stimulant et enrichissant. Bon piano à vous Annick, à les tous les « fans » de piano et à un prochain échange! Berchmans

  101. Juju
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    Sorry that I can read some French, but I can’t write to you in French. Hope you can understand English to some degree.

    We’re moving to Paris in August and we are looking for a piano teacher for our 7 years old daughter. She’s been learning piano for 1.5 years and progressing beautifully. Her current level is about grade 4 in Australia, which is equivalent to elementaire 1 in France.

    I watched your video on YouTube. Wish you could be our piano teacher, however it seems your location is a bit far from Paris. Do you, by any chance, know any great piano teacher in Paris?

    Best regards,

    Juju

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Juju,

      My location is far from Paris (170 km) and I don’t know piano teachers in Paris. You can find some great teachers in the « Conservatoire de musique », « Conservatoires de Paris » or in the Schola Cantorum. Good luck…

      • Juju
        | Répondre

        Merci beaucoup Barbara!

        Have you heard of Ecole Normal de Musique de Paris Alfred Cortot?

        Do you know if Schola Cantorum is better or Cortot?

        • Barbara
          | Répondre

          Schola Cantorum is absolutly better. Click here.

          • Juju
            |

            Thank you so much. All the best to you, Barbara!

  102. Martinez
    | Répondre

    bonjour à tous et à Barbara en particulier.
    J’ai 58 ans dans quelque jours et je me pose une question depuis 57 ans sur l’apprentissage du piano ….
    Apres avoir étudié le piano et le clavecin ( au total 5 ans avec plusieurs profs) je me suis vite rendu compte qu’on nous apprend des partitions ..mais pas à être un instrumentiste musicien ! Je m’explique : on déchiffre une partition doucement ( une allemande de Bach par exemple ) on répète, les doigts prennent des automatismes et vous finissez par jouer le morceau…Bravo ! Imaginons que vous répétiez sans cesse ce morceau, vous finissez par le jouer à merveille…Bravo bis ! On pourra dire de vous  » qu’est ce qu’il joue bien du piano !!! ohlala !! Quelle belle execution ! Aussi parfait que son prof ! ( presque ) .Après cela on vous met la méthode rose devant les yeux et vous allez être comme un homme dont on a retiré toute la science comme par enchantement….Glups ! En réalité les profs vous font apprendre des partitions et en dehors de ces partitions vous êtes un âne en musique, car ce sont les doigts seulement qui ont des automatismes ..Voilà en réalité ( il me semble ) toute notre « science musicale » quand on apprend la musique avec la majorité des profs de piano .. D’ailleurs si vos doigts se plantent et que vous deviez reprendre là où vous avez trébuché…aïïï c’est foutu ! Peut-on dire ainsi qu’on sait jouer du piano ? Même en connaissant une vingtaine de partoches…??? Déprimant !
    Bien à vous !

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Michel,
      Etre instrumentiste, c’est-à-dire un technicien de l’instrument, cela s’apprend effectivement. Mais être musicien, c’est-à-dire artiste, cela ne s’apprend pas. Tout le monde ne peut être musicien, poète, peintre, écrivain, danseur, etc. Les êtres humains n’ont pas tous la même sensibilité et c’est heureux car les différences nous enrichissent !
      Vous racontez votre difficile expérience personnelle de l’apprentissage du piano et du clavecin, mais pourquoi en faire une généralité ? Quelle expérience avez-vous des milliers de personnes (voire des millions sur terre) qui jouent du piano et qui sont très satisfaits de leur apprentissage.
      L’automatisme des doigts, comme vous dites, est indispensable pour jouer. Si, face à la méthode Rose, vous ne saviez pas quoi jouer, c’est que vous aviez probablement quelques soucis lecture musicale et dans la façon de relier cette lecture aux mouvements des doigts.
      A l’école dans votre enfance, vous avez appris à lire et à écrire. Lorsque vous avez écrit ce commentaire dans mon blog, avez-vous réfléchis à la façon dont vous formiez les lettres et les mots ? Non, bien sûr car c’est devenu un automatisme. Vous écrivez sans réfléchir à ce que font vos doigts et votre main. Pourtant, cela ne fait pas de vous un écrivain ou un poète. Comprenez-vous ? C’est vous qui décidez de ce que vous faites de votre technique, selon votre sensibilité et vos objectifs.
      Je vous souhaite une excellent journée.

  103. Martinez
    | Répondre

    re bonjour Barbara
    Je suis plus q’étonné de voir que mon précédent mail a été supprimé…..je vous donne mon sentiment à savoir que la grande majorité du temps l’amateur ne connait en réalité que quelques partitions et non pas le fait de savoir jouer du piano au sens du musicien qui se régale rapidement de toute musique…..Cela ne doit pourtant pas vous échapper…n’auriez vous rien à répondre à ce constat qui n’est pas imaginaire au vues des questions concernant le déchiffrage qu’on rencontre sur les forums de piano……? Ce constat vous mettrait-il mal à l’aise ?
    cordialement

    • Barbara
      | Répondre

      Michel, vous êtes un homme pressé ! Votre précédent commentaire n’a pas pu être supprimé car il n’avait pas encore été publié. Eh oui, je ne suis pas en permanence devant mon ordinateur car je donne des cours de piano dans la journée. Quant au constat que vous faites « à savoir que la grande majorité du temps l’amateur ne connait en réalité que quelques partitions et non pas le fait de savoir jouer du piano au sens du musicien qui se régale rapidement de toute musique« , je ne le partage pas et les centaines d’élèves pianistes amateurs qui s’éclatent dans les conservatoires non plus.

  104. Martinez
    | Répondre

    bonjour Barbra
    Excusez moi pour le 2 ème mail , mais il avait disparu du blog et je pensais réellement qu’il avait été supprimé…
    Merci en tout cas pour votre réponse qui malheureusement ne me satisfait pas « totalement ».
    J’essaie de faire court car il y aurait bien des choses à clarifier en rapport à votre réponse…
    Contrairement à vous je pense que tout le monde peut être musicien, la différence entre les individus résidera seulement dans le Bon ou le piètre musicien. Le bon sera celui qui a des aptitudes mais l’enseignement pour être un musicien, bon ou mauvais devra être le même, comme pour apprendre à lire. Le doué fera seulement des progrès plus vite. Et c’est ce que je reproche à l’enseignement d’aujourd’hui . Vous me parlez des gens qui s’éclatent dans les conservatoires , mais ces gens là apprennent la musique en profondeur ….
    Extrait du programme des conservatoires :
    « La formation musicale, anciennement appelée « solfège », offre à l’apprenti musicien les outils nécessaires pour maîtriser son art, comme le sont l’alphabet et la grammaire dans l’apprentissage d’une langue, à l’écrit comme à l’oral.
    L’élève se familiarise ainsi avec les fondamentaux constitutifs de toute musique : perception sensorielle, compréhension des structures rythmiques, lecture de notes, analyse des hauteurs et des accords, approche de diverses notions : le phrasé, le tempo, les nuances.
    Cette discipline est indispensable et obligatoire pour un apprentissage complet de la musique dans un établissement agréé. »
    Autrement dit tout ce qu’on ne fait pas ( en grande majorité ) quand on prend des cours particulier . Excusez moi mais je ne suis pas un cas à part et j’ai rencontré bien des « apprentis » musiciens un peu frustré après des mois d’enseignement à toujours avoir autant de difficulté à déchiffrer…et à se rendre compte qu’il n’y a que leur doigts qui savent la musique ( je caricature un peu..mais pas trop )
    Comme disait Rousseau dans son dictionnaire de musique ( en substance ) lire la musique c’est comme lire un livre, on ne lit pas que des notes mais des ensembles de notes ( accords, phrase musicale…) ce qui permet de lire mieux, comme lorsqu’on lit un livre, ce ne sont pas des lettres qu’on lit mais des mots…
    J’ai emmené mon fils il y a longtemps à un cours de piano et là j’ai vu la prof lui faire lire à haute voix la partition tout en jouant les notes au piano….Ce rapport à l’instrument ( géographie du clavier , valeur de la note chanté et trouvé sous les doigts…) me semble indispensable ( même si c’est fastidieux…mais le fastidieux ne fait pas recette aujourd’hui où l’on préfère des chemins plus rapides et séduisant ). Voilà le grief principal à l’encontre de l’enseignement du piano en dehors des conservatoires bien sûr…
    On a trop « simplifié » l’enseignement à mon humble avis et qui se résume seulement à déchiffrer des notes et les trouver sur le clavier, omettant le travail plus complet et en profondeur que je citais plus haut…d’où des progrès trop « longs » à obtenir.
    Maintenant je pense que chacun peut trouver satisfaction à sa mesure …..mais selon moi on ne peut réellement être satisfait tant qu’on ne joue pas à vue ( même avec des erreurs ) une partition, comme on ne peut être satisfait de connaitre des poèmes par coeur mais être rebuté devant le texte d’un poème nouveau….
    Bien à vous

  105. Laurence
    | Répondre

    Bonjour, je suis également dans le pays de Caux et suis à la recherche d’un professeur.
    Où dispensez-vous les cours ?
    Merci.

  106. Marie-jeanne
    | Répondre

    Bonjour Barbara. Merci pour ton partage. Sois encouragée! Je suis moi- même professeure de conservatoire en retraite. Jenseignais la flute a bec et le violon et jetais aussi altiste et violoncelliste. Le chant a été aussi toute une partie de ma vie. A la suite d’un accident de la Vie je n’ai plus les capacités physiques de jouer mes instruments à cordes ni de chanter, et j’ai donc du renoncer. Après une période difficile de frustration j’ai rebondi et je me passionne a présent pour le piano qui m’apporte d’immenses joies!
    Je suis contente d’avoir visite ton blog.

  107. Raiq
    | Répondre

    Bonjour Barbara … J’espère du fond du cœur que ces courtes lignes vous trouvent en bonne et parfaite forme.
    Je vous remercie infiniment pour vos cours et méthode professionnelle et intelligente, chose qui m’a permit de comprendre vite le solfège en théorie et en pratique grâce à vos modules concentrés et précis.
    C’est avec un grand honneur que je demande votre permission que j’utilise quelques modules pour les faire apprendre aux jeunes dans un site internet désirant apprendre le solfège.
    Je vous confirme Barbara qu’il s’agit d’un site à but non lucratif
    Dans l’attente de vous lire, veuillez a gréer mes salutations et mes respects les plus chaleureux.

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour, et merci pour vos encouragements.
      Je vous autorise bien volontiers à utiliser mes modules de solfège aux conditions suivantes :

      • Me communiquer le lien de votre site web afin que je puisse le consulter.
      • Citer la source de vos informations, c’est-à-dire « Piano-attitude » ainsi que mon nom Barbara Roussel.
      • Eventuellement, faire un don sur mon site…

      Je vous souhaite bon courage ainsi qu’un excellent week-end.

  108. Amariutei Alain
    | Répondre

    Bonjour Barbara

    Je viens de découvrir votre sympathique site
    Je pratique le piano depuis l’âge de 16 ans de manière discontinue ayant souvent était accompagné de professeur
    Aujourd’hui après une pose de 6 ans et à la retraite je travaille à nouveau le piano 2 heures tous les matins pour enfin je l’espère acquérir un niveau correcte
    J’ai trouvé sur YouTube quelque vidéo de Master classe expliquant à un élève comment jouer un morceau
    Je pense que ce genre de cours video est un superbe outils pour un pianiste moyen désirant travailler un morceau seul à la maison

    Pensez-vous proposer sur votre site de telles vidéo réalisées par vous-même, comme une valse ou un nocturne de chopin, un clair de lune de Débussy moyennant une contribution normale compte tenu du travail réalisé ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Bien cordialement

    Alain

    • Barbara
      | Répondre

      Bonjour Alain, je vais y réfléchir…

  109. Alain
    | Répondre

    Merci pour votre réponse

    Cdlt

  110. Christian
    | Répondre

    Bonjour Barbara,

    Je sais que ma question n’est pas simple, mais pouvez-vous m’indiquer un ouvrage qui me permettrait de débuter le piano avec les notions de base à acquérir (solfèges, accords…), des exercices d’entrainements… merci par avance

    Cordialement

    Christian

Répondre